10 ans de prison pour le fils de l’ancien commandant de la gendarmerie, Ghali Belksir

0
569
Tribunal de Sidi M'Hamed

Le tribunal de Sidi M’hamed, à Alger, a condamné, ce jeudi, Belksir Rafik Bahaeddine, fils de Ghali Belksir, l’ancien commandant de la Gendarmerie nationale (GN), à une peine de 10 ans de prison ferme assortie d’une amende d’un (1) million Da.

Le même tribunal a confirmé également le mandat d’arrêt international émis à son encontre.

Belksir Bahaeddine est poursuivi, aux côtés de plusieurs hommes d’affaires et de l’ancien wali d’Alger, Abdelkader Zoukh, dans des affaires de corruption.

Dans le cadre de la même affaire, les accusés, Habri Abdelkader et Omar Benabdellah ont été condamnés à 6 ans de prison ferme et une amende d’un (1) million Da, tandis que les accusés Hamina Youcef et Addou Djamel ont écopé d’une peine de 4 ans de prison ferme assortie d’une amende d’un (1) million Da.

L’ancien wali d’Alger, Abdelkader Zoukh, a été condamné à 3 ans de prison ferme assortie d’une amende de 200.000 Da, tandis qu’un autre accusé a été acquitté.

La confiscation des fonds et de tous les biens saisis dans cette affaire a été également prononcée, et les sociétés impliquées dans cette affaire condamnées à verser un montant de 32 millions Da.

Les accusés dans cette affaire sont poursuivis pour obtention d’indus avantages, incitation d’agents, blanchiment d’argent dans le cadre d’une bande criminelle organisée et infraction à la législation relative au change et au mouvement des capitaux de et vers l’étranger.