27 corps retirés des décombres par les équipes algériennes en Libye

0
383
Ils ont réussi à retirer 344 corps sans vie à Derna : Les secouristes algériens de retour

Les équipes de la Protection civile qui participent activement aux opérations de recherche et de sauvetage à Derna, en Libye, ont retiré un total de 27 corps sans vie, suite aux inondations dévastatrices causées par la tempête Daniel qui a durement frappé ce pays.

Selon le sous-directeur des statistiques et de l’information à la Direction générale de la Protection civile (DGPC), le Colonel Farouk Achour, les opérations de recherches se poursuivent en collaboration avec les autorités locales.

Selon le même responsable, les conditions de travail des équipes de recherches et de sauvetage ainsi que des plongeurs sont « complexes et extrêmement difficiles à cause de la boue, alors que des habitations entières ont été carrément ensevelies ».

Environ 5000 maisons détruites à Jabal al-Akhdar 

Le gouvernement libyen d’unité nationale a révélé, vendredi, qu’environ 5 000 maisons avaient été détruites dans la région de Jabal al-Akhdar à la suite de cette tempête dévastatrice.

L’autorité a expliqué également que « la région a besoin d’entretien et de réhabilitation d’environ 35 km de routes endommagées et de 20 km de conduites principales de drainage des eaux pluviales ».

Jeudi, la Chambre des représentants libyenne a approuvé, lors d’une séance d’urgence, un budget d’urgence estimé à 10 milliards de dinars libyens (deux milliards de dollars), pour faire face aux effets de la tempête et réhabiliter les villes sinistrées, selon des médias.

Les inondations ont affecté 900 000 personnes 

Le secrétaire général adjoint des Nations unies aux affaires humanitaires, Martin Griffiths a indiqué, ce vendredi, que ces inondations affectent quelque 900.000 personnes, outre les 300.000 personnes ayant besoin d’une aide humanitaire.

Jeudi, les Nations unies ont lancé un appel urgent pour la Libye d’une valeur de plus de 71 millions de dollars et ciblant 250.000 personnes au cours des trois prochains mois.

Divers bilans provisoires font état de quelque 5.500 morts et 10.000 disparus.