4e édition du festival du film méditerranéen de Annaba : Master class de Safy Boutella autour de la musique de film

0
78

Par Delloula Morsli

Dans le cadre du festival du film méditerranéen de Annaba, qui se tiendra du 24 au 30 avril 2024 au théâtre régional Azzedine-Medjoubi, le maestro Safy Boutella animera une master class dédiée à la musique dans le septième art.

 Les musiciens désireux de découvrir le monde de la musique dans le cinéma et d’approfondir leurs connaissances sur la thématique auront le privilège d’évoluer aux côtés du grand Safy Boutella. Cette master class professionnelle se tiendra à l’hôtel Seybouse de Annaba le 28 avril durant deux heures intensives. Les inscriptions sont ouvertes actuellement et les renseignements relatifs à la rencontre sont disponibles sur les réseaux sociaux du festival.

Safy Boutella est un artiste accompli. Né en 1950 en Allemagne, il est à la fois compositeur, arrangeur, musicien et metteur en scène. Ses inspirations musicales sont puisées dans les traditions algériennes tout en s’ouvrant aux influences du monde entier. Diplômé du prestigieux Berklee College of Music de Boston, Safy Boutella a baigné dans la musique dès son jeune âge. De retour en Algérie en 1981, il donne des concerts underground, développant un style unique qui fusionne rythmes et sonorités maghrébines, orientales et occidentales.

L’année 1986 marque un tournant majeur dans sa carrière avec la sortie de l’album “Kutché”, en collaboration avec cheb Khaled. Coproduit et arrangé par Safy Boutella, cet album devient un précurseur du raï des années 1990, définissant les codes du genre en intégrant des éléments de jazz, de musiques occidentales et d’arrangements orchestraux. En 1992, Safy Boutella confirme son talent avec l’album “Mejnoun”, salué par la critique comme l’un des dix meilleurs albums de l’année. Cet opus le propulse sur la scène internationale, l’amenant à se produire en Algérie, en France, aux États-Unis et au Canada entre 1992 et 1996.

Il revisite, en 2010, le répertoire du mythique groupe marocain Nass El Ghiwane pour le festival Mawazine, plongeant dans l’univers puissant et engagé de ces conteurs du quotidien. En 2017, il lance le concept Pluriel’s, invitant une dizaine de jeunes artistes algériens à composer des morceaux engagés qu’il arrange ensuite. Ce projet collaboratif donne lieu à un web road-movie à travers les différentes régions du pays.

Depuis les années 1980, Safy Boutella a composé plus de soixante-dix musiques de film, inscrivant son nom dans le cinéma algérien, français, anglais et italien. Il a multiplié les collaborations fructueuses avec des réalisateurs de renom. On le retrouve aux côtés de Rachid Bouchareb pour les musiques de « Little Senegal », « Poussières de vie » et « Cheb », ou encore avec Merzak Allouache pour « Salut Cousin ». Sa contribution à la bande originale du film « Le Gone du Chaâba » de Christophe Ruggia est également notable. Outre ses talents musicaux, Safy Boutella a également fait des apparitions en tant qu’acteur. Il a joué de nombreux rôles dans des longs métrages, dont « Layla, ma raison » de Taïeb Louhichi et « La Nuit du crime » du réalisateur marocain Nabyl Lahlou.

D.M.