65.000 exploitations agricoles raccordées à l’électricité à fin 2024 : Sonelgaz relève le défi

0
184

Par Brahim Aziez

Le groupe Sonelgaz annonce que le nombre d’exploitations agricoles raccordées à l’électricité, actuellement de 54.000, passera à 65.000 d’ici la fin de l’année 2024.

 Le porte-parole du groupe Sonelgaz, Khalil Hodna, a expliqué, dans une déclaration à l’APS, que la mise en œuvre du programme de raccordement des investissements agricoles au réseau électrique connaît un bon rythme de réalisation au niveau national, révélant que le groupe Sonelgaz s’est fixé pour objectif de raccorder à l’électricité 65 000 zones rurales avant la fin de l’année en cours, sur 90 000 agriculteurs recensés.

Evoquant l’état d’avancement de la mise en œuvre du programme de raccordement des zones agricoles au réseau électrique, Khalil Hodna a mentionné que plus de 54.000 exploitants agricoles ont été connectés depuis le lancement de ce projet en 2020.

En outre, des projets en cours de réalisation visent à connecter 10.500 fermes agricoles au réseau électrique national, qui «sont à un stade d’achèvement très avancé», a ajouté le porte-parole de Sonelgaz. Parmi les nouveautés qui seront sans nul doute appréciées par les investisseurs dans le domaine agricole, c’est que le groupe public n’impose plus aux agriculteurs, dans le cadre de ce programme de raccordement des fermes agricoles à l’électricité, de payer d’avance les frais de raccordement, apprend-on.

Sonelgaz accorde ainsi aux investisseurs agricoles un délai de paiement de plusieurs mois dans le cadre des mesures de facilitation qui permettent aux agriculteurs de commencer à exploiter leurs surfaces agricoles sans difficultés, notamment en matière d’approvisionnement en électricité. Il convient de rappeler que le secteur de l’agriculture qui aspire à assurer la sécurité alimentaire du pays jouit d’une attention particulière des hautes autorités du pays, à leur tête le président de la République qui ne cesse d’accorder un soutien de plus en plus consistant aux diverses filières qui le composent. Lors d’un récent conseil des ministres, le chef de l’Etat, qui avait félicité les responsables de Sonelgaz pour les efforts déployés et résultats réalisés, demandera d’aller encore de l’avant dans l’électrification des zones industrielles et des zones d’activité, précisant qu’«il s’agit d’infrastructures de base qui soutiennent l’économie nationale et boostent le développement, garantissant la sécurité alimentaire et industrielle nationale». De même, d’importants investissements ont été consentis par le secteur de l’énergie pour le raccordement des exploitations agricoles, mais aussi dans le soutien au secteur à travers le soutien aux prix des engrais et autres pesticides. Récemment, le ministre de l’énergie avait insisté sur le fait que le secteur agricole passe pour l’une des priorités de son ministère, qu’il s’agisse de raccordement des exploitations agricoles à l’électricité, ou de la mise à disposition des agriculteurs de produits pétroliers spécifiques au secteur (engrais).

B.A.