A l’occasion du Nouvel An : Kim Jong-Un ordonne à son armée d’«anéantir» la Corée du sud et les Etats-Unis si…

0
919

 » Si l’ennemi opte pour une confrontation et une provocation militaire contre la (République populaire démocratique de Corée), notre armée doit lui porter un coup mortel pour l’anéantir complètement en mobilisant tous les moyens les plus puissants (…) sans un moment d’hésitation « , a déclaré M. Kim lors d’une réunion avec les principaux commandants nord-coréens organisée dimanche à Pyongyang, selon KCNA.

En effet, dans un long discours tenu le même jour au terme d’une grand-messe de
fin d’année fixant les orientations stratégiques du pays, le numéro un nord-coréen a
lancé de nouvelles menaces de frappes nucléaires contre Séoul et ordonné l’accélération des préparatifs militaires en vue d’une  » guerre  » pouvant  » être déclenchée à tout moment  » sur la Péninsule, d’après la même source.

Kim Jong-un a accusé Washington de  » divers types de menaces militaires  » et ordonné de  » mobiliser tous les moyens et forces physiques, y compris la force nucléaire, en cas d’urgence « , contre la Corée du Sud. Lundi, le président sud-coréen Yoon Suk-yeol a, lui, promis de tenir à distance les provocations militaires de Pyongyang au moyen d’un système étendu de dissuasion conjoint avec Washington, dont la mise en œuvre est prévue pour le premier semestre 2024. Ce système  » dissuadera fondamentalement toute menace nucléaire  » ou de missiles émanant de la Corée du Nord, a déclaré M. Yoon lors de son discours du Nouvel An.

En 2023, Pyongyang a mis sur orbite un satellite de reconnaissance militaire, gravé
dans sa constitution son statut de puissance nucléaire et testé le missile balistique le plus
puissant de son arsenal.