Accidents de la route : une hausse inquiétante

0
8

/Trop de morts sur nos routes et les chiffres sont encore en hausse. Durant les neuf premiers mois de l’année en cours, 2575 morts et 24.693 blessés ont été enregistrés dans 18287 accidents de la circulation au niveau national. Ces chiffres sont énormes par rapport au parc automobile de l’Algérie.

Mais plus inquiétant encore,la hausse qu’ils ont connue par rapport à la même période de l’année précédente. Ainsi, le nombre des accidents de la circulation a augmenté de 20,19%, celui des blessés de 27,26% et celui des décès de 20,10%, selon la délégation. Cette recrudescence du nombre des accidents est due principalement au facteur humain, à l’excès de vitesse, aux manœuvres dangereuses et au non respect de la distance de sécurité, a indiqué Mme Khellaf, la chargée de l’information et de la communication à la Délégation nationale à la sécurité routière (DNSR), en marge des portes ouvertes sur la sécurité routière organisées dans le cadre de la célébration de la Journée mondiale du souvenir des victimes des accidents de la route. Mme Khellaf précise que les piétons sont également impliqués dans ces accidents notamment en zones urbaines. Elle nous apprend aussi que les conducteurs de motocyclettes sont à l’origine de 21% des accidents en dépit du fait que celles-ci ne représentent que 2,5% du parc national automobile.
Lors de ces portes ouvertes auxquelles prennent part différents acteurs, dont la Sûreté et la Gendarmerie nationales, la Protection civile, les Scouts musulmans algériens (SMA) ainsi que des associations, la responsable a appelé les usagers de la route à respecter le code de la route, à éviter l’excès de vitesse et les dépassements dangereux, pour réduire ce phénomène dangereux. Mme Khellaf a insisté sur l »impératif  « d’ancrer la culture routière chez les nouvelles générations de façon à réduire les accidents de la route ».

S. H.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici