Affaire Aya Wissal Chouaïb : Les responsables de la Cité U d’El-Alia parlent d’un différend avec sa coloc !

0
157

/Dans une lettre parue ces dernières heures et reprise par plusieurs pages sur les réseaux sociaux, la mère de la lauréate au baccalauréat 2021 avec la plus grosse moyenne, Aya Wissal Chahinez Chouaïb, n’a pas hésité à descendre en flammes les responsables de la cité universitaire El-Alia à Bab Ezzouar affirmant que sa fille vit un vrai cauchemar à cause du traitement qui lui a été réservé par les employés de la cité U mais aussi sa camarde de chambre.

La direction de la résidence universitaire n’a pas tardé à répliquer dans la soirée du mardi via un communiqué apportant plusieurs éclaircissements dans cette affaire, banale, certes, mais qui a fait couler beaucoup d’encre et de salive. Selon la mise au point postée par les dirigeants de cet établissement, la mère et sa fille Aya Wissal Chahinez Chaïb, ont été bien reçues avant même que la clé de sa chambre lui soient remises. Durant cette entrevue, un appartement individuel disposant de toutes les commodités nécessaires leur a été proposé, mais cette offre a été déclinée par la maman, qui a estimée que «sa fille serait mieux en présence d’une coloc à ses côtés». De ce fait, elle a été placée dans la même chambre qu’une autre brillante étudiante qui a, elle aussi, obtenu son Bac avec plus de 18 de moyenne et qui est actuellement en quatrième année à l’Ecole Supérieure d’Informatique. Quelque temps après, la cohabitation entre les deux jeunes filles était devenue impossible, explique le communiqué, sans que les raisons ne soient dévoilées. Cette situation a été signalée à la direction par ²&la camarade de chambre de celle qui a été honoré par le président de la République Abdelmadjid Tebboune l’été passé et une convocation lui a été envoyée dans la foulée pour tenter de trouver une solution. Finalement, elle ne s’est jamais présentée jusqu’à ce le communiqué rédigé par sa mère ne soit rendu public et posté sur internet. Jusqu’au moment où nous mettons sous presse, ce cas n’a pas été résolu.

F. C.

………………………….

Les profs du lycée Debaghine de H’raoua en grève depuis un mois !

Fait inédit à H’raoua ! En conflit avec la directrice du lycée Mohamed Lamine Debaghine, les professeurs au sein de cet établissement sont en grève depuis plus d’un mois et observent des sit-in presque quotidiennement. Les grands perdants dans ce bras de fer ? Les élèves bien évidemment, surtout ceux qui passeront leur bac en fin d’année scolaire puisqu’ils accusent beaucoup de retard par rapport aux autres bacheliers. Selon les informations dont nous disposons, cette grève est due au «mauvais traitement que les enseignants subissent». Victimes selon certains d’entre eux des «décisions abusives de la direction», ils n’ont pas hésité à lancer un appel pour que leur cas soit réglé et qu’ils puissent reprendre leur travail. Les élèves et leurs parents, quant à eux, n’ont pas cessé de tirer la sonnette d’alarme mais en vain jusque-là.

F. C.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici