Affaire de vente de viandes d’âne: le verdict du tribunal d’Oran

0
5059
viande âne

L’affaire de vente de viandes d’âne qui a défrayé la chronique oranaise a connu son épilogue dans la soirée de jeudi au niveau du tribunal d’Es-Senia (Oran). De lourdes peines ont été prononcées contre les personnes impliquées, selon un communiqué du même tribunal cité par l’APS.

En effet, cette affaire a éclaté lorsque les éléments de la brigade de Gendarmerie nationale relavant de la commune d’El Kerma ont arrêté jeudi quatre personnes. L’opération a mené au démantèlement de cette bande criminelle spécialisée dans l’abattage et la vente de viande de baudets (ânes). Trois quintaux de ces viandes ont été également saisis.

Lutte implacable contre les spéculateurs: le bilan du ministère de la justice

Les quatre mis en cause ont été présentés le jour même devant le tribunal d’Es-Senia en comparution immédiate. Jeudi dans la soirée le tribunal prononce des peines de 4 et 5 années de prison ferme à l’encontre des six personnes impliquées dont deux sont toujours en fuite, a détaillé la même source.

Deux personnes en état de fuite 

Les personnes arrêtées et présentées devant la justice ont été condamnées à des peines de 4 ans de prison ferme chacun assorties d’une amende de 100 000 DA. Ils ont été mis en prison à la fin du procès. Cependant, les deux autres personnes en état de fuite ont écopé de peines de 5 ans de prison ferme assorties d’amendes de 100.000 DA chacun. « Un mandat d’arrêt a été prononcé à leur encontre », a indiqué le communiqué.

Les accusations à la base de ces poursuites judiciaires sont « abattage clandestin, fraude, vente de produits alimentaires sans registre de commerce et non-respect de l’hygiène et de la santé », a souligné la même source.

Pour rappel, l’enquête a également révélé que l’abattage s’effectuait dans un dépôt clandestin au village « El Hamoul » dans la commune d’El Kerma.