L'Algérie Aujourd'hui
Le Monde

Afghanistan : les tirs de l’armée pakistanaise ont fait 47 morts

Les tirs de l’armée pakistanaise contre l’est de l’Afghanistan samedi ont fait 47 morts, selon un nouveau bilan communiqué hier par des responsables afghans. « Quarante-et-un civils, principalement des femmes et des enfants, ont été tués, et 22 ont été blessés dans des raids aériens menés par les forces pakistanaises près de la ligne Durand dans la province de Khost », a déclaré à Khost, le directeur de l’information et de la culture, Shabir Ahmad Osmani, cité par des médias. Deux autres responsables ont confirmé ce bilan à Khost. Un autre responsable afghan avait fait état samedi de six morts dans la province de Kunar. Le gouvernement taliban d’Afghanistan avait mis en garde samedi le Pakistan après ces attaques le long de la frontière. « Nous mettons en œuvre toutes les mesures pour empêcher la répétition (de telles attaques) et demandons que notre souveraineté soit respectée. La partie pakistanaise doit savoir que si une guerre éclate, elle ne sera dans l’intérêt d’aucune des parties », avait prévenu le porte-parole du gouvernement, Zabihullah Mujahid. Depuis que les talibans ont pris le pouvoir en Afghanistan l’an dernier, les tensions frontalières entre les deux pays se sont accrues, le Pakistan affirmant que des groupes armés, comme le Tehreek-e-Taliban Pakistan (TTP), mènent des attaques depuis le sol afghan, à travers une frontière notoirement poreuse. Les talibans afghans nient abriter des militants pakistanais et dénoncent la clôture qu’Islamabad érige pour sécuriser cette frontière longue de plus de 2.000 km, connue comme la ligne Durand, nom hérité de l’époque coloniale.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez refuser si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus