Aides de l’Etat en faveur des sinistrés des catastrophes naturelles survenues en 2023 : Les procédures d’octroi des aides en cours de finalisation

0
24

PAR ZINE HADDADI

Les procédures d’octroi des aides de l’Etat pour les sinistrés des catastrophes naturelles survenues durant l’année 2023 sont en cours de finalisation dans plusieurs wilayas, a annoncé hier le ministère de l’intérieur dans un communiqué. Décidée par le président de la
République, la compensation des sinistrés est prise en charge par les autorités locales. Ainsi, les autorités locales de la wilaya de Tipaza ont finalisé les procédures de délivrance des décisions d’octroi des aides destinées à la réhabilitation des maisons endommagées lors des inondations du mois de mai 2023.

Au total, 93 sinistrés recensés dans les communes de Fouka, Khemisti, Koléa, Bouharoun, Bou Ismaïl et Chaïba ont pu bénéficier de l’aide dans le cadre du versement de la dernière tranche des compensations des sinistrés des inondations ayant touché la wilaya de Tipaza en mai 2023. Dans le cadre du suivi des opérations de compensations des sinistrés, les autorités locales au niveau des wilayas de Skikda, Guelma et Souk Ahras ont tenu des séances de travail pour l’approbation des rapports finaux relatifs aux dégâts subis par les agriculteurs en raison des perturbations météorologiques et les inondations survenus durant les mois de mai et juin 2023.

Par ailleurs, le wali de Béjaïa a annoncé, en marge de la tenue de la quatrième session ordinaire du conseil de l’APW, le début des opérations de compensation des sinistrés des incendies qui ont touché la wilaya en 2023. Les sinistrés propriétaires d’habitations endommagées recensés toucheront des aides financières conformément aux classifications basées sur les rapports des experts. Les personnes ayant subi des pertes agricoles sont également concernées par les aides sur la base d’évaluation faite sur place, ajoute le communiqué du ministère de l’intérieur.

Dans la wilaya de Mila, les autorités locales ont procédé à la remise des actes de propriété des lots de terrain attribués comme compensation au profit de deux sinistrés, dont les maisons ont été détruites au niveau du quartier touché par les inondations dans la commune de Tadjenanet en juin 2023. Ces mesures interviennent au moment où le ministre de l’intérieur présentait devant les membres de la commission sénatoriale des affaires juridiques et administrative le projet de loi relatif à la prévention contre les risques liés aux catastrophes naturelles. Le nouveau texte vise à combler, selon le ministre de l’intérieur, les manquements constatés à travers la pratique ainsi que les points faibles dans le but de se conformer aux engagements de l’Algérie au niveau international, notamment en ce qui concerne le cadre d’action de Sendai pour la réduction des risques de catastrophe 2015-2030 adopté par les nations unies. Le ministre a ajouté que la prévention et la prévision ont été intégrées comme principes cardinaux dans le nouveau texte avant l’intervention et la prise en charge des sinistres.

Le nouveau texte prévoit, selon Merad, l’élargissement de la liste des risques et est axé sur la gestion participative à travers l’implication de la société civile et du secteur privé comme partenaires dans la gestion des risques.

Z. H.