Air Algérie digitalise la maintenance de ses avions

0
1045
Air Algérie digitalise la maintenance de ses avions

La compagnie aérienne nationale, Air Algérie, a signé hier mardi un nouveau contrat de partenariat technique avec le constructeur de turbopropulseurs ATR.

Selon le site spécialisé en aviation Air-Cosmos, il s’agit d’un premier contrat de documentation et de maintenance digitale qui vise, d’après la même source, à renforcer le système de documentation de maintenance d’Air Algérie et à optimiser les opérations de maintenance et d’ingénierie de sa flotte.

« Nouveau service proposé par ATR à ses clients, ce contrat de trois ans consiste à leur fournir des données brutes issues des publications de maintenance au format XML. Celles-ci sont ensuite téléchargées dans le système d’information de maintenance de la compagnie à l’aide d’AMOS, le système développé par SWISS-AS pour permettre une gestion digitale de la maintenance au sein des compagnies aériennes » explique le site spécialisé.

Amélioration des systèmes de maintenance et de sécurité

La mise en œuvre de son contrat de partenariat permettra à Air Algérie d’optimiser son temps et son budget tout en amélioration son système de sécurité et de maintenance : « La compagnie aérienne sera en mesure de raccourcir les processus de révision, d’accélérer et de digitaliser la diffusion des publications, de réduire le temps de préparation des contrôles de maintenance, de normaliser la structure et le format de sa documentation, d’améliorer la cohérence de l’information dans tous les manuels d’avions, d’automatiser le suivi de la révision et le contrôle des documents, et ainsi de gagner du temps lors de la préparation des audits réglementaires » ajoute la même source.

A ce propos, le directeur technique d’Air Algérie M. Laïd Bouchama, a assuré dans une déclaration au site Air-Cosmos que ce partenariat contribuera également à la simplification des procédures de maintenance : « Nous sommes fiers d’être le client de lancement de ce nouveau service qui nous aidera à simplifier nos procédures de maintenance quotidiennes, à réduire les temps d’immobilisation et à augmenter la disponibilité de notre flotte. Cette coopération tripartite nous permet à tous de bénéficier de la plus grande expertise en termes d’opérations au sol, de connaissances techniques et de digitalisation, au profit de nos passagers qui apprécieront la fiabilité de notre service » a-t-il expliqué.