Aït Menguellet, le poète multiplie les scènes

0
192

PAR DELLOULA MORSLI

APRÈS avoir enchaîné quatre dates depuis le début du mois sacré, Lounis Aït Menguellet poursuit sa tournée ramadhanesque. Il se produira aujourd’hui à l’hôtel Atlantis d’Akbou ainsi que les 4 et 5 avril à la salle Saïd Tazrout de Tizi Ouzou. Lounis Aït Menguellet entame l’année 2024 de la plus belle des manières. En effet, le poète kabyle sort son 14e opus, Snitra-w (Ma guitare), un nouvel album composé de six titres.

A cette occasion, qui coïncidait avec le Nouvel An amazigh 2974, il a animé un concert à guichets fermés à la Coupole à Alger. Lounis, de son vrai nom Abdenbi Aït Menguellet, est né le 17 janvier 1950 à Ighil Bouammas à Tizi Ouzou. Il vient à la chanson à l’âge de 17 ans suite à sa participation à l’émission « Ighenayen n-uzeka » (Chanteurs de demain), animée à l’époque par l’illustre Cherif Kheddam. Le jeune Lounis y avait interprété Ma-trud (Si tu pleures) qu’il avait lui-même écrit, ce qui lui vaut, dès les débuts de sa carrière, la réputation de chanteur à textes. Dès son arrivée à Paris au début des années 1970, Lounis Aït Menguellet s’impose comme une figure incontournable de la chanson kabyle. Il conquiert rapidement le public, se produisant sur des scènes prestigieuses comme l’Olympia en 1978 et le Zénith de Paris dès 1985.

Son succès est également établi dans son pays natal où il remplit les stades de Tizi Ouzou et de Béjaïa. Le public lui voue une grande admiration, lui réservant régulièrement des triomphes. Kateb Yacine, figure majeure de la littérature algérienne, n’hésite pas à le qualifier de « notre plus grand poète » dans sa préface à l’ouvrage « Aït Menguellet chante de l’anthropologue Tassadit Yacine sorti en 1989. Depuis 2010, il collabore régulièrement avec son fils Djaffar, également auteur et compositeur, dans l’élaboration de ses albums. C’est le cas notamment de Tawriqt Tacebhant (La feuille blanche) ou encore, Isefra (Poèmes).

Auteur de plus de 200 titres, Lounis est considéré comme l’un des plus grands poètes et chanteurs de la chanson kabyle contemporaine. A 74 ans, il continue de se produire sur les scènes algériennes et étrangères pour le plus grand bonheur de son public nombreux.

D. M.