Alger: 14 étrangers arrêtés pour trafic de drogue et ouverture de cabarets clandestins

0
8005
14 ressortissants étrangers arrêtés à Alger

La direction générale de la sûreté nationale a annoncé, ce vendredi, l’arrestation de 14 ressortissants étrangers, à Alger, pour trafic de drogue et ouverture de cabarets clandestins.

Selon le communiqué de la DGSN, ces arrestations ont été opérées à Bordj El Bahri et Bordj el Kiffan, à l’Est d’Alger, lors de deux opérations distinctes.

Parmi les ressortissants étrangers arrêtés figurent, selon le communiqué, deux (2) ressortissantes marocaines, impliqués dans une affaire de trafic de stupéfiants et de psychotropes dans le cadre d’une bande criminelle organisée, de détention et de vente de boissons alcoolisées sans autorisation, d’entrée et séjour illégaux sur le sol algérien.

Importantes saisies de drogue et d’argent

La perquisition des domiciles exploités par les ressortissants étrangers en situation irrégulière, émis par le parquet compétent, les services de police ont saisi 1,5 kg de marijuana, 486.98 gr d’ecstasy, 123 gr de héroïne, des capsules de cocaïne, 659 unités de boissons alcoolisées, une somme d’argent en monnaie nationale estimée à 3.734.000 DA et 28.700 euro, ainsi que des armes blanches prohibées de différents types et calibres.

Les 14 étrangers ont été déférés devant le procureur de la République près le Tribunal de Rouiba (Alger), pour trafic de stupéfiants dans le cadre d’une bande criminelle organisée, détention et vente de boissons alcoolisées sans autorisation, entrée et séjour illégaux sur le sol algérien.