Alger : 3 mesures prises pour désengorger les routes

0
10
Bouchons
Bouchons

La rentrée sociale et scolaire 2021 s’est, de nouveau, caractérisée par les interminables bouchons qui viennent empoisonner le quotidien des Algérois, déjà affecté par les problèmes inhérents aux perturbations de l’alimentation en eau potable, la hausse des prix et les pénuries épisodiques de certains produits alimentaires.

L’occasion, pour le ministre des Transports, Aïssa Bekkaï, de prendre des mesures d’urgence pour remédier à ce problème récurrent. Ce dernier a participé, jeudi dernier, aux travaux de la réunion de coordination avec le ministre des Travaux publics, Kamel Nasri, et le wali d’Alger, Youcef Chorfa. A l’issue de cette réunion des mesures ont été annoncées, elles peuvent se résumer en trois points :

– Limitation de la circulation des poids lourds pendant la journée

– Reprise du transport des marchandises par le chemin de fer à partir du port d’Alger vers les autres wilayas via les plateformes de la SNTF. 

– Réalisation des travaux routiers durant la nuit

Enfin, le Département de Aïssa Bekkaï a annoncé la création d’un groupe de travail composé d’experts des deux ministères, chargé de préparer un cahier des charges et un plan global de circulation dans la wilaya d’Alger, incluant tous les aspects techniques et opérationnels, pour faire face au problème de la congestion du trafic, en tenant compte du développement urbain, social et économique de la capitale.

Il est à rappeler que nombreux (nouveaux) plans de circulation ont été lancés depuis une demi-décade déjà, pour désengorger la capitale et réduire les points noirs, et dont les seuls résultats sont les quelques feux tricolores «intelligents» installés dans certains ronds-points, et des ronds-points rajoutés ici et là.

B. A.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici