Algérie/Turquie: La commission de coopération débute ses travaux

0
89
Investiture d'Erdogan: Tebboune charge Goudjil de le représenter

La commission de planification, de coopération et de partenariat global entre l’Algérie et la Turquie a débuté, ce samedi, les travaux de sa première réunion,  à Alger.

L’ouverture des travaux a eu lieu en présence des ministres des affaires étrangères des deux pays, Ramtane Lamamra et Mevlüt Cavusoglu.

Dans son allocution à l’ouverture des travaux de la réunion, M. Lamamra a indiqué que « cette commission, unique en son genre, décidée par les présidents des deux pays, confirme que les relations Algéro-turques sont devenues exceptionnelles ».

Lamamra a affirmé ensuite que la stratégie Algéro-turque était une « véritable stratégie, car elle englobe tous les secteurs de la vie et non seulement les aspects économiques, mais également les domaines culturels, social, humains, sécuritaire et de défense ».

Le chef de la diplomatie algérienne a salué les relations « fortes » entre les deux pays, affirmant que la première session de ce mécanisme chargé de planification, d’évaluation et de suivi du développement du partenariat stratégique entre les deux pays sera « unique en son genre ».

Le ministre turc des Affaires étrangères a relevé qu' »à la faveur de la volonté politique des présidents des deux Etats, les travaux de règlement des questions en suspens entre les deux pays ont débuté très rapidement ».

Ainsi, il a exhorté les représentants des secteurs participants à la commission à « prendre des décisions pragmatiques en vue de parvenir à un résultat avant tout ».

Il a fait savoir que lors de ces réunions à huis clos entre les délégations des deux pays, de nombreuses questions seront examinées ainsi que l’écoute aux représentants des secteurs concernés et les entreprises pour obtenir des informations détaillées.

Les deux ministres ont tenu une réunion bilatérale durant laquelle ils ont évoqué les relations bilatérales entre les deux pays dans tous les domaines, en sus de l’échange de points de vue sur les questions intérêt commun.

Lire aussi: Le ministre turc des Affaires étrangères attendu ce samedi Alger