L'Algérie Aujourd'hui
Dernières infos

Amara à Al Khabar : «Je ne reviens pas sur ma démission»

Charafeddine Amara a accordé hier une interview exclusive à nos confrères d’Al Khabar dans laquelle il revient sur le match face au Cameroun, sa démission, mais aussi le coup de fil qu’il a reçu des présidents de la FIFA et de la CAF et leur secrétaires généraux respectifs. «Ma démission est irrévocable. Je n’ai à aucun moment songé à faire volte-face. Cependant, quand un président démissionne, il est de coutume que le Bureau fédéral qui l’accompagne fasse de même. Or, les membres du BF que j’ai moi-même choisis ont décidé de rester à leur place, c’est pour moi pas réglo, de ce fait, j’ai décidé de rester jusqu’à l’assemblée générale prévue en ce mois d’avril pour remettre ma démission à l’AG qui m’a élu», dira-t-il à notre confrère Rafik Wahid.

«Voilà ce que j’ai dit à Infantino»

Amara a aussi révélé dans cette interview avoir reçu plusieurs coups de fil émanant de dirigeants de la FIFA et de la CAF. «Infantino et sa SG m’ont appelé pout tenter de connaitre les raisons de ma démission. Je leur ai dit que je n’ai subi aucune pression de la part des autorités, bien au contraire, néanmoins, la pression du peuple est terrible», assure-t-il avant de poursuivre : «J’ai dit au président de la FIFA que c’est l’arbitrage africain qui m’a fait perdre ma place. Je lui ai rappelé que je lui ai signalé ce problème plusieurs fois… Le président de la CAF Motsepe m’a aussi appelé, idem pour le SG de la CAF. Je leur ai dit exactement la même chose», révèle Amara.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez refuser si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus