Aoun a rencontré plusieurs opérateurs économiques en Italie : Des opportunités d’investissements dans divers secteur

0
192
Aoun a rencontré plusieurs opérateurs économiques en Italie : Des opportunités d'investissements dans divers secteur

PAR R. AKLI

De nombreuses pistes et opportunités de partenariats et d’investissements dans divers
secteurs, dont notamment ceux de la construction navale et des équipements agricoles, ont été évoquées lors d’une séries de rencontres conduites par le ministre de l’industrie et de la production pharmaceutique, Ali Aoun, avec d’importants opérateurs économiques italiens, indique un communiqué officiel publié hier par le ministère de l’industrie sur sa page Facebook.

En visite de travail à Turin (Italie) pour prendre part aux travaux du forum économique dédié aux « perspectives de développement de l’industrie automobile en Algérie », Ali Aoun a
ainsi eu d’importantes discussions avec le patron du groupe CNH Industrial, un groupe international spécialisé dans la construction d’engins de travaux publics et d’équipements et
machines agricoles, qui compte une dizaine de marques et plus d’une quarantaine d’usines
implantées dans différents pays, selon les précisions du communiqué du ministère de l’industrie.

Lors de cette rencontre, les responsables du groupe CNH Industrial ont évoqué notamment
la possibilité de nouer des partenariats en vue d’investir directement sur la marché algérien, indique la même source, en soulignant que, de son côté, le ministre de l’industrie a fait valoir que l’Algérie accueille favorablement ce type d’investissements importants et apportera tout le soutien et les installations nécessaires pour assurer l’accompagnement
de leur réalisation, notamment à la faveur des avantages qu’offre la nouvelle loi algérienne sur l’investissement.

Dans le même contexte, Ali Aoun a également eu des discussions avec les responsables de la société italienne Atlantic consulting, spécialisée dans la production de pompes électriques
à haute pression, qui ont également exprimé leur intérêt pour la réalisation de projets d’investissements directs en Algérie.

De même, des opportunités de partenariats dans le domaine de la construction navale ont été évoquées lors d’une rencontre entre le ministre l’industrie et les responsables du groupe italien Giacalone Shipyard Cantiere Navale, qui active dans la fabrication de divers types de navires, destinés aux secteurs de la pêche, de transport de marchandises et autres.

Aoun s’est également entretenu avec les représentants du groupe international Adler,
spécialisé dans la conception, le développement et la production de composants et de systèmes pour l’industrie du transport ; une rencontre au cours de laquelle ont été abordés les avantages et opportunités qu’offre actuellement le marché algérien en faveur des investissements directs étrangers.

A travers ces différents échanges et discussions que le ministre de l’industrie a tenus avec des opérateurs économiques italiens de diverses branches d’activités, l’Algérie et l’Italie confirment ainsi leur volonté d’intensifier leur partenariat économique en l’étendant à plusieurs domaines propices aux investissements directs, au-delà des secteurs énergétique et de l’industrie automobile où les deux pays ont déjà franchi des étapes cruciales dans la concrétisation de leurs objectifs communs de coopération bilatérale.

« L’Italie est devenue le principal partenaire de l’Algérie à l’échelle mondiale », a d’ailleurs fait valoir en ce sens l’ambassadeur algérien à Rome, Abdelkrim Touahria, dans un entretien qu’il a accordé jeudi dernier à l’agence d’information italienne Nova.

Le diplomate algérien avait fait état de l’intention des autorités des deux pays d’intensifier leurs échanges économiques et d’œuvrer dans les mois à venir pour étendre leur partenariat à de nombreux secteurs, tels que l’agro-industrie, l’agriculture, la pêche et l’aquaculture, la transition énergétique, le numérique, la construction navale et autres.

R. A