Aoun impressionné par le potentiel de la région de Sétif : Les investisseurs appelés à faire partie du prochain « tsunami » industriel

0
5423

Les investisseurs dans le domaine de l’industrie sont prévenus, l’axe Sétif -Bordj Bou-Arréridj sera « un tsunami qui va déferler sur les autres wilayas ». La prédiction émane du ministre de l’industrie et de la production pharmaceutique qui a semblé très satisfait de ce qu’il a constaté durant sa visite à la wilaya de Sétif mardi.

PAR ZINE HADDADI

La région au potentiel industriel indéniable qui peut être considérée comme un pôle important de l’industrie nationale est appelée à grandir encore plus dans les années à venir, de l’aveu même de Ali Aoun qui a lancé un appel aux investisseurs afin qu’ils saisissent les occasions qui s’offrent à eux au niveau de l’axe Sétif-BBA.

« J’invite les investisseurs à venir voir d’eux mêmes Sétif pour constater les moyens et les facilitations. Le marché attend la production locale », a déclaré Ali Aoun face à la presse en marge de sa visite à Sétif.

Au-delà des prévisions très encourageantes, la région de Sétif est déjà une plateforme industrielle au grand potentiel. Le ministre de l’industrie a déclaré qu’il ne s’attendait pas à y trouver « des usines d’une telle qualité ».

Un fief de l’industrie de l’électroménager

Des projets très prometteurs notamment dans le domaine de l’électroménager sont en cours d’exécution dans la wilaya de Sétif. Ali Aoun s’est rendu au cours de sa visite à l’unité de production de lave-vaisselles de l’entreprise Samha Home Appliance, qui produit la marque Brandt du groupe Cevital. Située dans la zone d’activité de Lahlatma, l’unité repose sur une superficie de 25.000 m2 où 189 employés s’attellent à atteindre la capacité de production de 500.000 lave-vaisselles par an.

L’investissement pour cette unité de production a atteint 3,6 milliards de dinars. Les efforts du groupe ont été salués notamment en ce qui concerne le taux d’intégration qui a atteint 70%, selon le ministère de l’industrie. Toujours dans le domaine de l’électroménager, Ali Aoun a également visité l’usine de production de téléviseurs de la société SPA Sinova Home Appliance. Le projet comprend en plus des téléviseurs deux autres unités de production de machines à laver et réfrigérateurs de la marque Samsung.

Ayant entamé la production en février 2023, cette unité dispose d’une capacité à produire 500.000 téléviseurs, 300.000 machines à laver ainsi que 250.000 réfrigérateurs par an respectivement.

Plus tôt dans la journée de mardi, le ministre de l’industrie Ali Aoun s’est rendu à
Ouled Saber où il a visité la zone industrielle dans laquelle il a inspecté le site de la compagnie Metal Steel Company LTD spécialisée dans la production du rond à béton.
Dotée d’une capacité de production annuelle de 850 t, l’unité permet à l’entreprise de commercialiser ses produits à travers 28 wilayas. L’activité de cette unité repose en partie sur la réutilisation de déchets métalliques auprès de l’entreprise nationale de récupération ENR, qui fait partie du groupe des industries métallurgiques et sidérurgiques I-Metal.

Des projets industriels d’envergure

Durant la visite de Ali Aoun à Sétif, il a également été question de production de médicaments. En effet, le ministre s’est rendu à El-Eulma où il a visité l’unité de production de médicaments des laboratoires Salem. Dans cette unité, basée sur une superficie de 10.000 m2 , 85 types de médicaments en forme liquide et solide sont produits avec une capacité de 40 millions unités par an. Le projet a nécessité un investissement de 15 milliards de dinars garantissant 450 postes d’emplois.

Ali Aoun a en outre visité l’usine de l’entreprise SPA Pharma Invest spécialisée dans la fabrication de médicaments et de compléments alimentaires. Le site de 11.000 m2 est doté d’une capacité de production de 60 millions de boîtes par an pour un investissement de 6 milliards de dinars. L’usine de production de motos de la marque Sym de l’entreprise Ham Motors a également fait partie des étapes de la visite de Ali Aoun à Sétif.

L’usine, qui entrera en service une fois actée l’obtention de l’agrément conformément aux dispositions du décret exécutif 22- 384, repose sur une superficie de 2,6 ha est capable de produire 7000 unités par an avec un investissement de 489 millions de dinars. Autant de projets de grande envergure qui confirment le fort potentiel industriel de la wilaya de Sétif et qui corroborent la prédiction de réussite de ce grand pôle qui devrait, selon Ali Aoun, être tel un « tsunami ».

Z. H.