L'Algérie Aujourd'hui
A la Une Dernières infos

Après la baisse des prix des billets d’avion : Les émigrés préparent leur «retour»

/Après plus de deux ans d’une crise sanitaire qui a bouleversé le monde et qui nous a contraints à couper les ponts avec l’extérieur et par conséquent nous éloigner les uns des autres à cause des mesures restrictives imposées, à savoir la fermeture des frontières, l’Algérie s’apprête à vivre dans les mois à venir une situation inédite avec le rush de ses ressortissants qui se préparent d’ores et déjà aux retrouvailles.

Presque une année après l’ouverture des frontières en juin dernier et la reprise des vols à destination de l’Algérie, la surprise des émigrés fut grande à la découverte des prix exorbitants affichés par les différentes compagnies aériennes. Des prix hyper élevés qui ont dissuadé plus d’un de revenir au pays et ont privé de nombreuses personnes de leurs proches. On se rappelle tous des moments tragiques vécus par des personnes coincées sur l’autre rive et ne pouvant assister aux funérailles de leurs parents au pays. Des vidéos témoignent toujours sur le net de la difficulté et l’amertume de cette période qui nous a marqué à tout jamais, une période ponctuée par les appels de détresse des Algériens à l’étranger, les chiffres Covid et une angoisse constante. Fort heureusement et avec le recul de la menace Covid, ce calvaire prendra prochainement fin pour les Algériens de France et d’ailleurs, preuve en est, la hausse du nombre de réservations des billets à destination de l’Algérie et cela depuis la baisse des prix annoncés par Air Algérie ainsi que d’autres compagnies. En effet, même si le nombre de vols actuel ne représente que 50% de celui de 2019, nos ressortissants dans le monde se sont rués sur les billets que l’on retrouve désormais à des prix abordables et cela dans l’ensemble des compagnies aériennes. On citera l’exemple de la compagnie Jetcost qui propose des billets à partir de 105 euros ou encore le site Kayak qui bat tous les records avec 78 euros seulement pour Paris – Alger. Pour Zoulikha, Algérienne établie en France depuis une trentaine d’années, cette baisse des prix constitue une véritable opportunité de revenir au pays en compagnie cette fois de ses deux enfants. «Depuis la réouverture des frontières, je n’ai pu revenir au pays qu’une seule fois pour voir mon frère malade ; j’ai dû payer une fortune mais je n’avais guère le choix. J’ai été vraiment triste pour ceux qui n’en avaient pas les moyens. C’était une situation impensable. Aujourd’hui avec la baisse des prix, je vais pouvoir revenir encore une fois avec mon fils ainé qui vit avec moi ainsi que l’autre qui réside en Espagne qui va nous rejoindre. Après trois ans de coupure, ma joie est indescriptible car je vais pouvoir profiter de mes proches comme il se doit», nous confie-t-elle. Coïncidant avec les vacances d’été, de nombreux émigrés ont déjà entamé leur prospection si l’on croit les réseaux sociaux où l’on peut voir de nombreux ressortissants algériens rechercher des maisons à louer en prévision de leurs séjours. Le cas de Zoulikha est loin d’être unique, il est celui de milliers d’Algériens qui portent le pays et leurs familles dans leurs cœurs et qui n’ont qu’une hâte : revenir au plus vite.

W. S.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez refuser si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus