L'Algérie Aujourd'hui
Sports

Après la CAN, quels sont les favoris pour les barrages de la Coupe du monde ?

/La Coupe d’Afrique des Nations a offert son lot de surprises à l’occasion de l’édition 2022 qui vient de s’achever au Cameroun, dimanche 6 février. Pour les sélections africaines, une nouvelle échéance importante se profile avec les barrages des éliminatoires de la zone Afrique, les 24 et 29 mars. Avec quelques affiches aux airs de revanche de la CAN.

Le Sénégal enfin sur le toit de l’Afrique. Dimanche 6 février, les Sénégalais ont décroché le premier titre de leur histoire en Coupe d’Afrique des Nations en l’emportant au bout de la séance de tirs au but face à l’Égypte (0-0, 4-2 aux t.a.b). Cette édition 2022 a offert son lot de surprises, avec notamment les sorties prématurées de l’Algérie, du Maroc ou encore du Nigeria. De quoi redistribuer les cartes avant les éliminatoires pour la Coupe du monde 2022, qui auront lieu les 24 et 29 mars. Et pour cause, dans la course aux cinq tickets délivrés pour le Mondial, de nombreuses affiches offriront des revanches de la CAN.

Sénégal – Égypte, une revanche à prendre pour les Pharaons

Un remake de la finale de la Coupe d’Afrique des Nations. Sénégal – Égypte, un mois et demi après le premier sacre des Lions de la Teranga dans une CAN, Sénégalais et Égyptiens se retrouvent dans le cadre du dernier tour des éliminatoires de la Coupe du monde 2022. Forts de leur succès contre les Phararons, les Sénégalais arriveront avec le plein de confiance. Mais les coéquipiers de Sadio Mané devront tout de même se méfier de la solidité affichée par les Egyptiens lors la CAN.

L’Algérie en danger face au Cameroun

Tenants du titre de la Coupe d’Afrique des Nations, les Fennecs ont été boutés hors de la compétition dès la phase de poules de l’édition 2022. Un coup derrière la tête pour les joueurs de Djamel Belmadi. Mais les coéquipiers de Riyad Mahrez vont devoir rapidement réagir. Car une nouvelle échéance importante arrive vite. Les 24 et 29 mars, les Fennecs affrontent le Cameroun, demi-finaliste de « sa » CAN. Qualifiés en 2010 et 2014, mais pas du voyage en Russie en 2018, les Algériens auront encore fort à faire pour ne pas rester à quai. De leurs côtés, les Camerounais ont alterné le bon et le moins bon dans le jeu lors de cette Coupe d’Afrique des Nations. Avec les Comores et la Gambie en huitièmes puis en quart de finale, les Lions Indomptables ont bénéficié d’un tableau relativement accessible. Avant de buter sur la solidité égyptienne en demi-finale (0-0, 3-1 t.a.b.).

Maroc – RD Congo, les Lions de l’Atlas favoris

Éliminés en quarts de finale de la Coupe d’Afrique des Nations, les Marocains seront favoris de leur confrontation face à la République Démocratique du Congo. Pas qualifiée lors de la CAN qui vient de se terminer au Cameroun, la RDC n’a plus participé à une phase finale de Coupe du monde depuis 1974. La seule qualification du pays d’Afrique centrale à ce jour.

Mali – Tunisie, comme on se retrouve

Adversaires en phase de poules de la Coupe d’Afrique des Nations, le Mali et la Tunisie seront à nouveau adversaires les 24 et 29 mars prochains. En jeu, un ticket pour la Coupe du monde au Qatar. Au Cameroun, les Maliens avaient battu les Aigles de Carthage sur le plus petit des scores (1-0). Le Mali bénéficiera donc de ce petit avantage psychologique. Le bilan des confrontations entre les deux nations est équilibré. Sur les dix rencontres entre Maliens et Tunisiens, les Aigles de Carthage l’ont emporté cinq fois contre quatre succès pour les Maliens.

Ghana – Nigeria, les Super Eagles pour vite passer à autre chose

Très impressionnant en phase de poules, avec trois succès en autant de matches (6 buts marqués pour 1 but encaissé), le Nigeria a finalement chuté dès les huitièmes de finales, battu par la Tunisie sur le plus petit des scores (1-0). Malgré cette élimination précoce, les Super Eagles conserveront l’étiquette de favori dans cette confrontation face au Ghana. En effet, les Ghanéens n’ont pas remporté le moindre match dans cette CAN 2022. Tenu en échec par le Gabon et battu par le Maroc et les Comores – surprise de la compétition – le Ghana a fait ses valises dès la phase de poules. Qualifiés lors de trois des quatre dernières phases finales de Coupe du monde (200-, 2010, 2014), les Blacks Stars, absents en 2018, tenteront de décrocher leur ticket pour le Qatar.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez refuser si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus