L'Algérie Aujourd'hui
A la Une Dernières infos

Auto : l’imbroglio persiste pour Sovac

Après un peu plus de deux années de blocage, SOVAC Algérie annonçait, au début de la semaine dernière, le déblocage des kits devant servir à l’assemblage de 1490 véhicules en souffrance dans un parc sous douane pour une histoire de non conformité avec les textes définissant les caractéristiques des kits d’assemblage. Le communiqué de presse de l’ex-représentant du groupe Volkswagen en Algérie, SOVAC Algérie, qui était censé donner une impression de satisfecit laissait, toutefois, entrevoir un autre souci quant à la destination finale de ces kits.

En effet, aux frais d’entreposage de ces kits durant un peu plus de 2 ans pour une redevance d’un million de dinars/jour (plus de 73 milliards de centimes) s’ajoute le souci d’une autorisation préalable du constructeur pour l’assemblage de ces kits.

Le groupe Volkswagen a, pour rappel, notifié en juin dernier à SOVAC Algérie, entité qui commercialise les marques du groupe allemand dans notre pays (Audi, Volkswagen, Volkswagen Utilitaire, Skoda, Seat et Porshe), et SOVAC Production Algérie, l’autre entité qui assemble les marques du même groupe allemand (Seat, Volkswagen, Volkswagen Utilitaire, Skoda et Audi) la rupture de toute relation commerciale les liant.

Dans son communiqué du 30 septembre faisant suite à la levée du blocage des kits par les douanes algériennes, l’ex-partenaire et représentant du groupe allemand en Algérie avait précisé que «SOVAC Algérie doit, par ailleurs, solliciter le constructeur Volkswagen en vue de reconduire la licence de montage ou délivrer une licence provisoire à l’effet de permettre à SOVAC de procéder au montage des kits». Et d’insister sur le fait que «cette licence demeure une condition préalable pour redémarrer la production au niveau de l’usine SOVAC Production à Relizane, sachant que les kits ont été importés alors que la licence demeurait en vigueur». Un point assez délicat, sachant que SOVAC Production a déjà sollicité le constructeur allemand pour une autorisation, même provisoire, devant servir à l’assemblage de kits pour 110 Volkswagen Caddy dédouanés après la rupture unilatérale du partenariat entre le groupe Volkswagen et SOVAC par la partie allemande. Il est fort probable que cette dernière persiste dans sa démarche pour ce nouveau lot de 1490 véhicules en kits à assembler.

Du coup, plusieurs questions viennent à l’esprit : quel devenir pour ces kits payés en devise forte par la partie algérienne à une période où les transactions s’effectuaient le plus normalement du monde ?

Les clients du groupe Volkswagen dans l’expectative

Dans une tentative de rassurer ses clients algériens, le groupe allemand avait promis en juin de trouver un nouveau partenaire pour prendre en charge les volets relatifs à la garantie et le service après-vente en Algérie, mais rien n’a été fait jusqu’à présent. SOVAC Algérie continue à prendre en charge ses clients en après-vente, mais pas en garantie. De plus, les choses qui étaient déjà compliqués avec la rupture du partenariat liant le groupe Volkswagen à SOVAC depuis juin, se sont accentuées avec les récentes difficultés des concessionnaires automobiles à s’approvisionner en pièces de rechange. 

De même, il importe de s’interroger sur le devenir des clients de SOVAC Algérie, donc du Groupe Volkswagen, livrés à eux mêmes depuis juin 2021, qu’il s’agisse de garantie ou de prise en charge en après vente. On annonce 97.390 véhicules des différentes marques du groupe Volkswagen, assemblés et commercialisés en Algérie, qui sont encore sous garantie jusqu’à la fin de l’année en cours, un chiffre qui passera à 54.693 en 2022.

Vers quelle autorité doivent se tourner les acquéreurs algériens de véhicules du groupe Volkswagen pour recouvrer leurs droits, et quelle destinée est réservée aux 1600 véhicules (1490+110) à l’état de kits.  

B. A.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez refuser si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus