Récupération des avoirs mal acquis, lutte anti-terroriste et énergies renouvelables : Les principales déclarations de Borrell (vidéos)

0
736
Marocgate acte 2 : La presse internationale implique Borrell

Intervenant ce lundi après l’audience accordée par le Président de la République, M. Abdelamadjid Tebboune, le Haut Représentant de l’Union européenne pour les Affaires étrangères et la politique de sécurité, M. Josep Borrell, a appelé l’Algérie à se joindre aux efforts consentis pour arrêter la guerre qui oppose la Russie à l’Ukraine.

« Nous invitons l’Algérie à se joindre aux efforts consentis pour arrêter la guerre entre l’Ukraine et la Russie et atténuer son impact économique et humain sur le monde entier » a-t-il appelé.

L’UE va coopérer avec l’Algérie pour la récupération des fonds détournés

Par ailleurs et concernant les procédures entamées par l’Algérie auprès de plusieurs pays européens pour récupérer les fonds détournés, M. Borrell a souligné que la lutte contre la corruption et le blanchiment d’argent constituent une priorité importante pour l’Union Européenne et pour l’Algérie.

« Nous avons échangé sur ce sujet et sur les questions de la restitution des avoirs mal acquis et des transferts financiers illicites, et je suis absolument convaincu de la nécessité de renforcer notre coopération dans ces domaines. La volonté du gouvernement algérien de travailler sur ce dossier aura la coopération de l’Union Européenne » a-t-il assuré.

L’Algérie un rempart contre le terrorisme… 

Au sujet de la lutte contre le terrorisme, M. Borrell a assuré que l’UE compte sur l’expérience algérienne dans ce domaine

: « L’Algérie a une longue histoire dans la lutte contre le terrorisme et nous avons une volonté de développer une vision globale et stratégique de ces menaces, coordonner et soutenir mutuellement les actions sécuritaires et joindre nos efforts pour renforcer la stabilité de notre environnement et de notre voisinage commun, et plus particulièrement dans la région du Sahel. Les sujets pour approfondir notre partenariat sont nombreux et nous avons la volonté de le faire » a-t-il ajouté.

M. Borrell a ajouté dans ce sens, que l’Algérie et l’UE se sont convenues de relancer le dialogue en matière de sécurité :

« Les premières réunions vont se tenir avant la fin de l’année. Ceci preuve que l’Algérie est, pour nous, un partenaire de confiance et un acteur clé dans le domaine de la lutte contre le terrorisme ».

« Nous savons que nous pouvons compter sur l’Algérie »

A propos du partenariat économique entre l’Algérie et l’UE, M. Borrell a assuré que la coopération économique entre les deux parties est en bons termes :

« 90% des exportations de gaz algérien partent vers l’Europe. Nous avons que nous pouvons compter sur l’Algérie, qui est un partenaire fiable…Nous visons le développement de ce partenariat notamment dans le secteur des énergies renouvelables car l’Algérie a un énorme potentiel » a-t-il expliqué.

O.K.