L'Algérie Aujourd'hui
A la Une Dernières infos

Baisse imminente des prix des billets d’avion

/La 1re phase du programme de vols supplémentaires d’Air Algérie est entrée en application hier. Rien n’est encore affiché, ni du côté d’Air Algérie ni du côté d’Air France, Transavia, Suissair, la Turquish, Emirates ou autre compagnie dont le pays est concerné par ce nouveau programme et ça parle d’ores et déjà d’une baisse des prix des billets.

Un programme qui s’est finalement, révélé le même que celui publié il y a 6 jours avant d’être retiré une heure après. Mais outre les voyageurs, particulièrement nos concitoyens émigrés, la compagnie nationale Air Algérie et Transavia qui poussent un soupir de soulagement avec cette levée partielle du trafic aérien, il y a aussi les agences de voyage qui exultent. En effet, des sources bien au su du dossier affirment que les agences de voyages pourront, à nouveau, vendre des billets d’Air Algérie à partir du 1er avril. Celles-ci, qui ont fait les frais du confinement sanitaire ayant mené à la fermeture des frontières et la suspension des vols en mars 2020, n’ont pas pu profiter de la reprise timide des dessertes en juin 2021, l’exclusivité des ventes était réservée à quelques agences d’Air Algérie. Un grand nombre d’agences de voyages privées ont été contraintes de baisser le rideau, celles qui ont tenu le coup s’en réjouissent.  Autre bonne nouvelle qui accompagnera ce programme supplémentaire : la baisse des prix des billets. En effet, lors de son audition par la commission des affaires étrangères de l’Assemblée populaire nationale (APN), le 7 mars dernier, le P-DG par intérim d’Air Algérie, Amine Debaghine Mesraoua, avait déclaré qu’«il y a onze classes différentes en économique», rappelant que sa compagnie qui réalisait à peine 10% de son programme ne proposait plus qu’une seule. Mais il assurera, par contre, qu’«une fois qu’on a plus de fréquences, on va multiplier notre grille tarifaire de sorte à faire baisser les prix». Une baisse des prix chez Air Algérie se répercutera indéniablement sur les prix pratiqués par les compagnies étrangères, concurrence oblige, celles-ci s’alignant généralement sur les prix de la compagnie nationale. Pour rappel, la 1re phase du programme supplémentaire des vols d’Air Algérie comprend 64 vols, dont 32 vols supplémentaires sur 7 pays et 32 vols de reprise sur la France seulement. Mais contrairement au 1er programme publié le 4 mars dernier par le ministère des Transports, l’Espagne ne figure pas dans le lot. Une surprise pour certains, tant cette destination intéresse énormément les voyageurs algériens qui apprécient y passer des vacances, quand il ne s’agit de compatriotes installés en Espagne, logique pour les plus avertis. Du moins ceux qui suivent l’actualité internationale. Apparemment, cela relève d’une «sanction» des autorités algériennes après le revirement du Premier ministre espagnol sur la question du Sahara occidental.

B. A.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez refuser si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus