L'Algérie Aujourd'hui
Sports

Belaïli explose les comptes du club brestois : La folie algérienne envahit la Bretagne 

/L’info du transfert de Belaïli au Stade Brestois à quelques instants de la fermeture du marché des transferts hivernaux a soulagé ses fans et les fans de l’équipe nationale d’Algérie.  

Les supporters de l’EN avaient peur que leur chouchou atterrisse dans un club du Golfe ou pire, rester sans club. L’officialisation de son transfert au Stade Brestois était une sorte de délivrance pour les fidèles d’El Khadra qui imaginaient mal son absence aux deux matches barrages de mars contre le Cameroun. Maispour une fois, Youcef Belaïli a privilégié le challenge sportif, alors qu’il pouvait toucher un gros pactole en optant pour un club du Golfe, a révélé son père après la résiliation de son contrat avec Qatar SC.

2e et dernière chance en Europe

Quand Youcef Belaïli a résilié son contrat avec Qatar SC au mois de décembre, il a déclaré : «A 100%, je rejoindrai un club européen.» Mais plus le temps passait, plus on doutait douter de voir son vœu de rejoindre le vieux continent exaucé. Plus le temps passait, plus l’optique d’un transfert dans un club du Golfe était envisagée. Puis, rebondissement à 24 heures de la fin du délai. D’abord, il y a l’offre d’un club turc, puis d’un autre portugais (Guimarães), mais lundi en débarquant à Paris, un évènement va précipiter son transfert au Stade Brestois. Après avoir vendu pour 15 millions d’euros Romain Faivre à l’Olympique lyonnais, le club breton prend de vitesse tous les prétendants pour Belaïli en lui faisant signer un contrat de 6 mois avec une option de prolongation de 3 années à la fin de la saison.

Changer ses habitudes

Belaïli devra bosser durement à l’entraînement pour soutenir le rythme de la L1, cela l’aiderait en outre à monter en puissance car au Qatar, il ne travaillait pas assez. D’ailleurs, maintes fois, Djamel Belmadi le sortait dans les matchs précédents une fois l’heure de jeu passée. Outre l’intensité des entraînements, auxquels il doit s’adapter, il y a l’hygiène de vie et une diététique à respecter. Alors qu’il accusait un léger surpoids ces dernières semaines, Youcef Belaïli devrait avec le travail retrouver son poids de forme et une meilleure condition physique, soit un domaine où il était en souffrance depuis longtemps. Gageons toutefois que son nouveau coach à Brest, Michel Der Zakarian, lui accordera du temps de jeu.

Haris Belkebla : «Bienvenu kho !»

Le transfert de l’enfant d’El-Bahia a ravi Haris Belkebla, cadre incontesté de Brest. Dès l’officialisation du transfert, il a publié une story : «Bienvenu kho !» accompagnée d’émoticônes de l’emblème national et du logo de Brest. Une Story que Belaïli a aussitôt après partagé sur son compte Instagram. Le milieu récupérateur, qui était présent avec son nouveau coéquipier en club à la dernière CAN, s’engage, a-t-on appris, à le prendre sous son aile. «Je vais m’occuper de lui en l’aidant à s’adapter à son nouvel environnement», promet Haris Belkebla. Youcef Belaïli a rejoint le groupe brestois hier matin avec une séance vélo. Dans une vidéo, on voit Haris Belkebla lui dire : «Ça va Youcef ?» Réponse de la nouvelle recrue : «Oui, ça va !» Ce matin, un entraînement est prévu, cette fois sur le terrain avec en ligne de mire la préparation du derby de dimanche contre Rennes.

Le compte FB du club est passé de 130.000 à 1 million d’abonnés en quelques heures, le club n’en revient pas…

Quelques heures après sa signature au Stade Brestois 29, le club était fier d’annoncer que grâce à la signature de Belaïli, on a atteint la barre symbolique de 1 million d’abonnés sur les réseaux sociaux du club. «Merci à tous et à Youcef», a twitté le club breton. Il faut dire que Youcef Belaïli a créé un emballement jamais vu au Stade Brestois sur ses réseaux sociaux, qu’on en juge : lundi matin, le club brestois comptait près de 80.000 abonnés sur Instagram. Aujourd’hui, il en a plus de 288.000. Sur Facebook, la croissance est encore plus fulgurante passant de 144.000 à 750.000. Sur l’ensemble des réseaux, l’actuel 13e de Ligue 1 comptait 440.000 fans. Aujourd’hui, il est à plus d’un million. Et les chiffres continuent de monter… Voici ce qu’on pourrait appeler «l’effet Belaïli» ! Florent Corre, responsable de la communication du club, raconte la folie qui s’est emparée des réseaux du Stade Brestois lundi soir avec la signature de Youcef Belaïli. «Dans l’après-midi, plus la piste se réchauffait, plus les médias commençaient à sortir l’éventualité d’une signature de Youcef, ça a commencé à monter. On ne l’a pas senti venir, ça a été une surprise. On a été agréablement surpris. On s’est rendu compte que Youcef a trois millions de fans sur Instagram, plus que l’Olympique de Marseille. C’est énorme ! On connaissait le joueur, mais on ne savait pas qu’il avait une telle communauté. On sait que les Algériens ont une vraie fierté pour leurs joueurs, on le voit déjà avec Haris Belkebla. Maintenant, trois millions, c’est énorme. Il a drainé avec lui toute sa communauté de fans».

«Il a plus d’abonnés que l’OM !»

Une fois qu’il a paraphé son contrat, Youcef Belaïli a déclaré dans une vidéo sur le site officiel du club : «Je suis content et fier de rejoindre Brest». Un message qui a récolté plus de 100.000 réactions. Par ailleurs et toujours, d’après les échos qui nous sont parvenus, Youcef Belaïli a de fortes chances de débuter dès dimanche son aventure brestoise lors du chaud derby Rennes – Stade Brestois 29 (17h). Notre confrère du quotidien local, le Télégramme, est surpris par l’engouement que suscite la venue de Belaïli au Stade Brestois. «Avant même de l’avoir vu jouer, l’engouement que suscite son transfert sur les réseaux sociaux est incroyable. Certes, il y a une forte colonie algérienne ici, mais sincèrement c’est du jamais vu à Brest. On a tous hâte de le découvrir», s’enflamme Thierry Dilasser.

R. M.

………………………………

Le maillot numéro 24 devrait exploser les ventes

Au-delà de l’engouement sur les réseaux sociaux, « on est surtout contents d’avoir un joueur de top niveau, parce que le but c’est de gagner des matches », a expliqué le porte-parole du club. Mais le club s’attend aussi à vendre beaucoup de maillots floqués du numéro 24 de Belaïli.

…………………..

Courbis s’enflamme : «Belaïli sera la nouvelle attraction de la L1»

Roland Courbis pense que l’international algérien va surprendre, en Ligue 1. «C’est un excellent coup de la part des Brestois. Une fois de plus, soit dit en passant. Brest fait partie des clubs qui travaillent bien, avec des gens intelligents à leur tête, comme Grégory Lorenzi. Brest, Lens ou encore Montpellier sont des clubs qui n’ont pas beaucoup de moyens, mais qui parviennent à faire de belles choses».  L’ancien coach de l’USMA est convaincu qu’il va surprendre beaucoup de monde : « C’est un joueur méconnu du grand public par rapport à son talent. Mais il n’a pas échappé à Djamel Belmadi, qui le met systématiquement sur le terrain en sélection. Je pense qu’il peut être la belle surprise de la fin de saison.» Il considère en effet que le cadre sera idéal pour qu’il explose : «Dans le contexte brestois, avec un Michel Der Zakarian que je connais bien et qui peut tout à fait lui correspondre, la bonne ambiance dans le groupe, etc. Il peut vite devenir la nouvelle coqueluche du public brestois. Et même une attraction pour la Ligue 1.» Youcef Belaili a évolué dans les rangs d’Angers, en 2017-2018, mais n’a pas joué en Ligue 1. Il totalise 81 buts et 45 passes décisives en 276 matchs, depuis ses débuts en professionnels.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez refuser si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus