Belmadi attend beaucoup de plus d’Amara et son BF

0
8
Belmadi

Il y a environ un mois, la FAF a pondu un communiqué danslequel elle annonce « le soutien du bureau fédéral au sélectionneur national », avant d’être modifié, une heure après, pour remplacer « le sélectionneur national » par « la sélection nationale. Au moment des faits, une information a circulé, disant que ce changement aurait été dicté par Belmadi. La question a, heureusement, été posée au coach Djamel jeudi passé. Ce dernier, faisant mine de ne pas comprendre la question, y a finalement répondu. Sa réponse, fut un message clair au président de la FAF et son bureau. «Ils m’ont soutenu moi ! je préfère qu’ils soutiennent la sélection national en s’occupant du terrain, sa pelouse, la salle de musculation et faire ce qu’il faut à la CAF…mais ils sont sympas, c’est gentil de me soutenir », dira Djamel Belmadi.

Conditions de travail, les coulisses à la CAF….

Même s’il a préféré ne pas polémiquer dessus,  a pelouse du terrain d’entraînement de Sidi Moussa est dans un état catastrophique. Elle est tellement détériorée que le coach a du changer son programme en allant s’entraîner à Blida, chose qu’il préfère éviter pour des raisons évidentes, discrétion, long trajet…On nous dit aussi que le matériel de la salle de musculation de Sidi Moussa a besoin d’être renouvelé, tout comme les autres installation. Cela dérange beaucoup le coach national, mais ce qu’il le rend vraiment hors de lui, c’est la faiblesse de notre fédération au sein de la CAF. En effet, le coach considère que L’EN n’est pas protégée, contrairement aux autres sélections africaines. Dénoncer lors des points de presse est sa seul façon de défendre ses joueurs et l’EN, ce qui, il faut le dire dépasse son rôle de technicien. Ainsi et profitant de la question de notre confrère d’Ennahar, il a envoyé un message, reçu 5/5, nous dit-on a la CAF par les responsables de la fédération.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici