Betterave sucrière : un projet phare à El-Menéa

0
480

S’inscrivant dans le cadre des efforts déployés par l’Etat pour stimuler l’investissement dans les cultures stratégiques et promouvoir le développement de l’industrie alimentaire dans les régions sud du pays, un projet phare dans la wilaya d’El Menéa visant à établir un pôle agricole spécialisé dans la culture de la betterave sucrière verra bientôt le jour.

C’est en tout cas ce qui a été révélé par Djoudi Guenoun, directeur général de l’office de développement de l’agriculture industrielle en terres sahariennes (Odas).

Ce même responsable a indiqué qu’une superficie significative sera dédiée à la culture de la betterave sucrière dans cette wilaya et a assuré que son bureau s’engage à fournir toutes les ressources nécessaires pour assurer le succès de ce projet d’envergure, considéré comme une valeur ajoutée majeure pour la région.

Dans le même contexte, il faut savoir qu’une délégation du ministère de l’agriculture et du développement rural s’est récemment déplacée à El-Menéa afin d’inspecter les zones agricoles dédiées aux cultures stratégiques dans cette région.

Lors de cette visite, le but a été aussi d’évaluer les capacités du secteur agricole local
et de savoir si les conditions étaient réunies pour que ce projet d’envergure soit concrétisé, un projet jugé très prometteur pour le développement économique de la région. Il faut souligner aussi qu’un investisseur a déjà réalisé une première expérience en cultivant de la betterave sucrière, une expérience faite sur une superficie de 6 ha pour la saison agricole en cours.

Le résultat du test a été défini comme étant encourageant avec un produit très élevé en concentration de sucre. L’investisseur a également laissé entrevoir des rendements potentiels de plus de 100 t/ha. Il a affirmé aussi que développer cette filière, celle de la betterave sucrière, peut assurer l’autosuffisance en matière première pour le sucre de table et même viser à l’exporter à l’avenir.

A. C.