Biden fustige le gouvernement de l’entité sioniste

0
473
Biden fustige le gouvernement de l’entité sioniste

C’est une première depuis le début de l’offensive génocidaire de l’entité sioniste contre la bande de Gaza le 07 octobre dernier. Affichant dès les premiers jours un soutien indéfectible à l’entité d’occupation dans sa guerre contre le peuple palestinien, le président américain Joe Biden semble vouloir changer d’avis dans ce dossier.

En effet, c’est au cours d’un événement de collecte de fonds organisé à Washington mardi dans le cadre de sa campagne de réélection, Joe Biden a met un véritable coup de pression aux dirigeants de l’entité sioniste en appelant son Premier ministre Benjamin Netanyahu à changer son gouvernement ultra-conservateur, estimant que l’entité sioniste commençait à perdre le soutien de la communauté internationale avec ses bombardements indiscriminés dans la bande de Gaza.

« Vous ne pouvez pas dire non à un Etat palestinien »

Biden a dit aussi que l’entité d’occupation ne pourrait plus dire non à un Etat palestinien à l’avenir

« Nous avons une opportunité pour commencer à unifier la région (…) Mais nous devons nous assurer que Netanyahu comprenne qu’il doit prendre des décisions (…) Vous ne pouvez pas dire non à un Etat palestinien (…) Ça va être la partie difficile », a-t-il déclaré.

Le président américain a ajouté que Benjamin Netanyahu devait changer le gouvernement, qu’il a décrit comme le plus conservateur de l’histoire du pays : « Ce gouvernement en Israël rend les choses vraiment difficiles », a-t-il déclaré. Il a mentionné spécifiquement Itamar Ben-Gvir, ministre de la Sécurité nationale, issu de l’extrême droite.

C’est la première fois depuis le 7 octobre que Joe Biden fait ainsi état publiquement de ses divergences avec l’entité sioniste.

O.K/Agences