Bloqués depuis 2014: Dégel de plus de 300 projets publics

0
1886
780 projets dégelés

Plus de 300 projets publics frappés par la mesure de gel suite à la chute des prix du pétrole en 2014 et 2015, sont désormais dégelés.

Le directeur général du Budget au ministère des Finances, Abdelaziz Fayed, l’a annoncé, ce jeudi, à l’occasion de la cérémonie de remise des affectations budgétaires aux différents départements ministériels et entreprises publiques au titre de la Loi de finances 2023.

« L’Etat va procéder progressivement au dégel des projets bloqués suite à la crise de 2014 », a t-il fait savoir.

Le même responsable a ajouté qu’une enveloppe financière de l’ordre de 120 milliards de dinars a été affecté, dans le cadre de la Loi de finances 2023, au dégel de projets qui concernent plusieurs secteurs socio-économiques.

M. Fayed a cité notamment les secteurs de l’éducation, la santé, les transports, les travaux publics et la culture.

Par ailleurs, le directeur général du Budget a souligné que « c’est la première fois en Algérie que des affectations budgétaires et des crédits ont été remis pendant la première semaine du mois de janvier aux départements ministériels et aux secteurs concernés ».

M. Fayed a, ainsi, qualifié ce jour d' »historique », car a t-il enchaîné « marque l’entrée en vigueur de la loi organique 18-15 du 2 septembre 2018 relative aux lois de finances ».

Le représentant du ministère des finances à qualifié cette loi organique de « constitution financière » et d’un « texte réformateur » qui va entraîner , a t-il estimé « des améliorations, en matière de gestion de finances publiques, dans d’autres secteurs ».

Il a également soutenu que « cette Loi de finances 2023, qui intervient dans un contexte particulier au lendemain de crises économiques et de la Covid-19, contient des mesures de rattrapage et d’apaisement social favorisant la relance de l’investissement et le démarrage de différentes réformes de l’Etat ».

A ce propos, M. Fayed a cité le montant des dépenses de la Loi de finances 2023 de l’ordre de 13.700 mds DA, dont un budget de 640 mds DA est destiné aux subventions.

Lire aussi: Le budget affecté aux augmentations des salaires et la date de leur versement dévoilés