L'Algérie Aujourd'hui
Brèves

Boumerdès : mise à l’eau des deus 1ers bateaux de pêche en haute mer de fabrication algérienne

thoniers

Deux grands bateaux de pêche en haute mer (des thoniers) de 35 mètres de long, construits par une société algérienne privée, avec un taux d’intégration estimé à 60%, ont été officiellement mis à l’eau, hier au port de Zemmouri, à l’Est de Boumerdès, une première nationale dans le domaine de la construction et de la réparation navale. La mise à l’eau de ces deux bateaux, construits par la société de Construction et réparation navale Corenav, activant depuis des années au port de Zemmouri El Bahri, a été effectuée en présence du ministre de la Pêche et des productions halieutiques, Hicham Sofiane Salaouatchi et du médiateur de la République, Brahim Merad, ainsi que de représentants de la Chambre algérienne de pêche et d’aquaculture, de membres des deux chambres du Parlement et des autorités locales. L’un des deux bateaux a été baptisé, à l’occasion, des noms des deux frères martyrs Benaâmane Mohamed et Ali, tous les deux pécheurs, sur proposition du ministère des Moudjahidines.

L’inauguration de ces deux navires (en polystyrène) construits par Corenav, qui s’attelle actuellement à la fabrication d’un 3e navire similaire attendu à la livraison prochainement, s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre des instructions du président de la République visant la mise en place d’une flotte de pêche en haute mer, pour le relèvement des capacités nationales en production halieutique, et partant assurer la sécurité alimentaire, a indiqué M. Salaouatchi.

«Un modèle de réussite»

En plus de contribuer à développer localement l’activité de construction et de réparation navales et d’attirer les grandes entreprises spécialisées pour bénéficier de l’expérience, la réalisation de ces navires permettra aussi de réduire les importations dans le domaine. La valeur marchande des deux navires inaugurés et du 3e en chantier, dépasse les sept millions de dollars, soit plus d’un milliard de dinars, selon les explications du ministre. L’entreprise Corenav est l’une des sociétés privées les plus actives dans le domaine de la construction et de la réparation navales au niveau national. « Elle est devenue un modèle de réussite pour les investisseurs, qui peuvent compter sur son expérience pour développer le secteur », a assuré son propriétaire Chaoueche Ali Malek, qui a signalé l’obtention dernièrement, par son unité, d’une décision d’extension de son activité, après avoir bénéficié d’un foncier de 2.400 m2, au sein du port. Créée en 2002, l’entreprise s’étend sur une assiette de 4000 m2, à l’intérieur du port. Cette entreprise familiale emploie 85 jeunes diplômés dans diverses spécialités. Elle jouit d’une grande expérience dans le domaine de la construction et de la réparation de navires en bois (entre 12 et 25 mètres) et en polystyrène (entre 4,80 m et 18,50 m), indique-t-on.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez refuser si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus