L'Algérie Aujourd'hui
Sports

Boxe/Mondiaux féminins 2022: entrée en lice aujourd’hui de l’Algérienne Mansouri

La boxeuse algérienne Fatiha Mansouri (48 kg) fera mardi son entrée en lice pour le compte des 16es de finale de la 12e édition du championnat du monde de boxe (dames), organisé du 8 au 20 mai à Istanbul en Turquie.

Mansouri (48 kg) dont c’est la première participation à un évènement mondial, sera opposée mardi (16h00, algériennes) à la Vénézuélienne Cadeno Rojas Tayonis, pour le compte des 16es de finales. En cas de victoire, l’Algérienne affrontera samedi la gagnante du combat opposant la Mangole Janchiv Nyamsuren à la Népalaise Tamang Susma. De son côté, Roumaïssa Boualem (51 kg), montera jeudi (16h00, algériennes) sur le ring face à la Japonaise Shinohara Hikaru, pour le compte des 16es de finale. Elle sera opposée dimanche à la gagnante du combat opposant la Mangole Balsan Mungunsaran à la Turque Cakiroglu Buse Naz. Imane Khelif (63 kg), quant à elle, sera opposée mercredi (12h00, algériennes) à la Kazakh Abikeyeva Aida pour le compte des 16es de finale. L’Algérienne, auteure d’une excellente prestation lors des JO de Tokyo avec à la clé une honorable 5e place, affrontera dimanche la Lituanienne Rozentale Beatris, exempte du premier tour. La quatrième et dernière algérienne engagée dans cette compétition, Ichrak Chaïb (66 kg), défiera jeudi (12h00, algériennes) la Vénézuélienne Perez Camacaro, toujours pour le compte des 16es finale. En cas de victoire, l’Algérienne sera opposée dimanche à la gagnante du combat mettant au prise la Sud-africaine Daweti Siphosethu à la Koréenne Choi Honguen. Les Championnats du monde de boxe féminine ont été ouverts dimanche par le président de l’IBA, Umar Kremlev, avec la participation d’un nombre record de 310 athlètes représentant 73 pays qui boxeront dans 12 catégories de poids. En plus des compétitions, un certain nombre de séminaires de développement du leadership auront lieu tout au long des Championnats du monde de boxe féminine pour aider à garantir que davantage de femmes occupent des postes d’officielles, d’entraîneurs et d’administratrices dans la boxe.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez refuser si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus