Captain Mahrez, l’attraction

0
12
Mahrez

L’équipe nationale a effectué hier soir sa première séance d’entraînement à Douala. Prévue initialement à 15h, la séance a débuté à 15h30. Il faut dire que les Sierra-Léonais s’entraînaient encore à 15h sur la pelouse à côté. Ce n’est donc qu’à la fin de la séance du premier adversaire de l’EN que les hommes de Belmadi sont arrivés au stade. Ils sont entrés par l’accès sud qui mène vers la pelouse annexe sud du complexe omnisports de Japoma.

Alors que les Sierra-Léonais ont décidé de fermer leur séance aux médias, la cellule de communication de la FAF a ouvert aux médias les portes de l’EN pour un quart d’heure, le temps de voir de près Mahrez and co, prendre des photos et constater l’ambiance bon enfant du groupe. Il faut dire que la veille, à leur arrivée à Douala, les visages étaient ternes, la fatigue ayant fait son effet. Hier, les joueurs ont affiché des visages radieux, ce qui reflète leur détermination à travailler et se concentrer en prévision du début des choses sérieuses.

Le lieutenant est de retour

L’un des faits marquants de cette première séance des Verts à l’annexe ud du stade de Japoma, en plus de l’absence de Tahrat et de Serge Romano, tous deux restés à Doha, c’est le retour de Sofiane Feghouli au travail et surtout la présence pour la première fois de Ryad Mahrez. La star de Manchester City, qui avait manqué le stage de Doha, n’est arrivée au lieu du stage des Verts que le matin du voyage vers Douala. Il n’a donc pas travaillé avec ses coéquipiers, du moins pas avant-hier. Il était donc prêt mentalement après le break dont il a bénéficié. Ayant connu une fin d’année 2021 mouvementée et hyperactive, il a bénéficié d’un temps de repos pour régler ses affaires familiales et pouvoir enfin se projeter dans cette CAN, faisant d’elle un objectif en intégrant le projet ambitieux du staff enclenché le 27 du mois passé. « Captain Mahrez is back ». L’ailier de City reprend son statut de capitaine ; il devra déjà l’assumer à partir de ce matin lors d’une conférence de presse qu’il animera au côté du sélectionneur national Djamel Belmadi. Un rendez-vous à ne pas manquer. Les propos ne tourneront que sur ce premier match et l’aptitude du groupe avant le lancement de la grande aventure, celle de la 3e étoile.