L'Algérie Aujourd'hui
A la Une Dernières infos

Chanegriha avertit «les mercenaires» : «Vos tentatives délibérées de semer la discorde et la division ne se réaliseront jamais»

/Le chef d’Etat Major, Saïd Chanegriha, trace les lignes rouges à ne pas franchir, en ces temps où l’Algérie fait face à l’adversité à ses frontières et doit renforcer ses positions dans un monde en recomposition où les plus faibles auront des espaces de plus en plus réduits.

En visite de travail et d’inspection, hier, à la 6e région militaire, et plus précisément au niveau du secteur opérationnel de Bordj Badji Mokhtar, le Général de Corps d’armée, chef d’Etat Major, Saïd Chanegriha, est revenu sur les manœuvres de déstabilisation du pays qualifiant les «tentatives délibérées des stipendiés de semer la discorde et la division» entre les enfants du même peuple, et entre le peuple et son Armée, «d’illusions et de chimères qui ne se réaliseront jamais sur la terre des Chouhada». Le communiqué du ministère de la défense nationale (MDN) qui est revenu sur l’allocution du chef d’Etat Major a rappelé qu’«en ces temps où l’Algérie a le plus besoin de renforcer son unité nationale et de réunir toutes les forces vives autour de l’intérêt suprême de la nation, ces mercenaires tentent, délibérément, de semer la discorde». Plus tranchant, Saïd Chanegriha affirmera que cela reste une chimère dans la mesure où «le peuple algérien et son Armée, authentiques qu’ils sont, n’ont aucun autre objectif  que celui de servir l’intérêt de la Nation et l’avenir de ses enfants». L’allocation du Général de Corps d’Armée qui était suivie par visioconférence par l’ensemble des personnels des unités de ladite Région se voulait comme une nouvelle alerte «à l’aune des grands défis sécuritaires engendrés par la nouvelle situation géostratégique internationale et régionale, et sur fond des crises qui agitent notre sous-région, marquée par la vulnérabilité sécuritaire chronique avec, notamment, l’expansion du terrorisme dans notre voisinage immédiat et la prolifération de la criminalité organisée transfrontalière». Il réitérera son appel pour «fédérer les efforts… afin de faire avorter toute manœuvre ciblant notre unité territoriale et populaire».

«L’unité, la cohésion et la solidarité entre les différentes composantes du peuple»

Pour le Général de Corps d’Armée, ces efforts doivent s’articuler sur «l’unité, la  cohésion et la solidarité entre les différentes composantes du peuple algérien, la confiance en les institutions de l’Etat, à leur tête l’ANP, et l’engagement de servir la patrie, de préserver ses intérêts suprêmes et de renforcer sa sécurité, sa stabilité et sa souveraineté, pour l’édification de l’Algérie nouvelle». Une Algérie nouvelle dont les repères ont été tracés par le président de la République, Chef Suprême des Forces armées, ministre de la Défense nationale. En ce sens, le Général de Corps d’Armée a relevé que «c’est grâce à cette cohésion que le peuple algérien a pu libérer notre pays du joug du colonisateur, une cohésion qui nous a permis de vaincre le terrorisme barbare, et qui ouvrira à notre pays, sans nul doute, les voies de la prospérité et du progrès, et qui en fera avec la volonté d’Allah Le Tout-Puissant, un havre de paix et de prospérité, n’en déplaise aux conspirateurs ».  Des conspirateurs qui n’ont jamais souhaité, et ne souhaiteront jamais du bien à l’Algérie et à son peuple, rappellera Saïd Chengriha qui fera observer que le paysage est très clair, car celui qui observe attentivement les campagnes acharnées qui ciblent notre pays ces derniers temps, n’aura pas besoin d’une longue réflexion ou d’une profonde analyse, pour voir la malveillance de leurs desseins, la bassesse de leurs objectifs et de leurs protagonistes, qui ont trahi leur nation et vendu leurs âmes et leur honneur ».

Un ensemble d’orientations et d’instructions furent émise par le Chef d’Etat Major, et qui s’inscrivent dans le cadre de l’amélioration des conditions de vie et de travail des personnels, avec comme objectif de rehausser le rendement et le degré de vigilance pour faire face aux défis sécuritaires au niveau de cette région sensible.

S. H.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez refuser si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus