CIJ: début de l’examen de la plainte sud-africaine contre l’entité sioniste

0
168
Cour internationale de justice

L’audience sur l’examen par la Cour internationale de justice (CIJ) des « mesures conservatoires » demandées par l’Afrique du Sud qui a porté plainte fin décembre, contre l’entité sioniste pour génocide à Ghaza, a débuté, ce jeudi, à La Haye.

L’Afrique du Sud a, pour rappel, déposé devant la Cour internationale de justice (CIJ), organe judiciaire principal de l’Organisation des Nations unies, une requête introductive d’instance contre l’État d’Israël au sujet de supposés manquements par cet État aux obligations qui lui incombent au titre de la convention pour la prévention et la répression du crime de génocide en ce qui concerne les Palestiniens dans la Bande de Ghaza.

« Les actes et omissions d’Israël revêtent un caractère génocidaire, car ils s’accompagnent de l’intention spécifique requise… de détruire les Palestiniens de Ghaza en tant que partie du groupe national, racial et ethnique plus large des Palestiniens », a dénoncé l’Afrique du Sud dans sa requête.