Cinq vols, dont trois de la compagnie nationale, annulés à partis de Paris-Orly : Air Algérie a-t-elle pris des mesures ?

0
7486
Air Algérie annonce l'affrètement de 3 avions

PAR ADEL C.

En raison d’une grève des contrôleurs aériens prévue pour ce vendredi 13 octobre, les compagnies aériennes ont été appelées de renoncer à 40 % de leur programme de vols vendredi à Paris-Orly. 5 vols en tous, dont 3 de la compagnie nationale ont été annulés.

Afin de nous informer sur les mesures prises, ou que compte prendre Air Algérie pour ses clients, nous avons pris attache avec le porte-parole Amine Andaloussi hier en fin de journée. Ce dernier, très poliment nous a indiqué qu’il était chez lui, déconnecté de l’actualité.

« Je suis chez moi, je ne suis pas branché, désolé, je ne sais pas », nous dira-t-il. Jusqu’à ce que nous mettions sous presse, aucun communiqué d’Air Algérie ne parle du sort des voyageurs qui devaient embarquer vers l’Algérie à partir d’Orly ce vendredi, cela nous amène à nous demander si la compagnie a prévu de réorienter ses clients vers d’autres aéroports et villes, sinon pris d’autres mesures ; ou va laisser les voyageurs se débrouiller chacun à sa guise.

Les vols AH 1004, AH 1008 et AF 7541 annulés

En effet, cette perturbation que connaitra le trafic aérien et qui touchera le deuxième aéroport français aura un impact direct sur les vols en de/ et vers de notre pays notamment ceux de la compagnie Air Algérie. Alors qu’habituellement quatre vols sont prévues de l’aéroport international Houari-Boumediene vers Paris-Orly, deux seulement ont été maintenus, il s’agit ceux dont le décollage est prévu à 9h10 et 15h25.

Les vols (AH 1004) et (AH 1008) qui devraient avoir lieu à 12h00 et 18h35 ont ainsi sauté du programme tout comme celui d’Air France (AF 7541) programmé, en temps normal, à 11h05. Par contre, le second de la même compagnie devrait décoller, comme prévu, à 18h00 et atterrira vers 21h25.

Les deux vols de la compagnie Transavia, la filiale low-cost du groupe Air France-KLM, ne sont pas concernés par ce changement de programme. Ils quitteront la capitale Alger à 06h15 et 13h55 à destination de ParisOrly.

Les vols de Constantine et Biskra aussi

Alger n’est pas la seule ville du pays touchée par la grève des contrôleurs aériens à Paris-Orly car le vol d’Air Algérie de Constantine a été également annulé. L’appareil de la compagnie aérienne nationale devait quitter le tarmac de Aéroport Mohamed Boudiaf à 13h40 pour arriver à la capitale française à 16h50 ne fera pas ce trajet. Le vol de la compagnie Transavia en partance de l’aéroport de Biskra Mohamed Khider à 15h40 a été également annulé.

D’autres vols pour Paris-Orly existent de plusieurs autres villes du pays telles que Tlemcen, Annaba et Batna, mais aucun d’eux n’est programmé pour le vendredi. Ils ne seront donc pas concernés par la perturbation que connaitra le programme ce weekend. Béjaïa, Oran et Sétif pas concernées

Les voyageurs qui ont des vols pour Paris-Orly à partir de Béjaïa, Oran et Sétif peuvent souffler car les départs ont tous été maintenus. De l’aéroport de Béjaïa Soummam Abane-Ramdane, les deux appareils d’Air Algérie (AH 1112) et Transavia (TO 7281) décolleront à 08h10 et 10h30. De l’aéroport International d’Oran Ahmed-Ben Bella, les deux vols d’Air Algérie (AH 1060) et Transavia (TO 7251) prévus à 08h25 et 12h15 s’envoleront vers la France à leur heure habituelle tout comme le vol de Sétif de la compagnie Transavia programmé à 15h35 et dont l’atterrissage est prévu à 19h05.

Si tout se déroule comme convenu, un retour à la normale devra avoir lieu dès le samedi d’après le communiqué posté par le syndicat des contrôleurs aériens français.

A. C.