Conseil des ministres: les instructions du Président de la République  

0
52
conseil des ministres

Le Président de la République, Abdelmadjid Tebboune, a présidé ce dimanche un conseil des ministres consacré à plusieurs dossiers.

Après avoir félicité les nouveaux ministres nommés lors du dernier remaniement ministériel, le Président Tebboune a donné la parole au Premier ministre pour exposer le la déclaration de politique générale qui fera l’objet d’un examen parlementaire dans les prochains jours.

Déclaration de politique générale du gouvernement  

A ce titre, le Président Tebboune a instruit le premier ministre de prendre en considération dans sa déclaration de politique générale la stratégie économique et financière de l’Etat en l’occurrence le développement de l’économie nationale et la hausse des exportations en dehors des hydrocarbures afin d’augmenter les recettes de l’Etat. Dans le même registre, le Président de la république a insisté sur la protection du pouvoir d’achat des citoyens.

Fonctionnement du parlement

Concernant le projet de loi portant fonctionnement des deux chambres du parlement, le Président Tebboune a mis l’accent sur plus de coordination entre les deux chambre et l’obligation de rendre des comptes par les ministres devant les députés et les sénateurs dans tous les domaines sauf la défense nationale et les secret d’Etat dans les relations internationales, deux domaines qui font l’objet de l’obligation de réserve.

Presse écrite et électronique

Pour ce qui est du projet de loi sur la presse écrite et électronique, le Président de la république a instruit l’exécutif de prendre en charge une large organisation de ce secteur dans ce projet de loi pour l’épargner de toutes les formes d’exploitation et l’obligation de déclarer les sources de financement.    

Sur le même sujet, le Président de la République a instruit l’exécutif de regrouper les sociétés nationales d’impression dans une seule entité qui peut être nommé « Entreprise nationale d’impression ».

Corruption

L’autre point à l’ordre du jour à savoir le projet de loi sur la prévention et la lutte contre la corruption, le Président Tebboune a rappelé que la justice est la seule institution habilité à trancher les affaires de corruption et la seule source qui doit mettre en place les mécanismes de prévention en la matière.

Il a, aussi dans ce sens, annoncé la mise en place d’un office nationale chargé de récupérer les avoirs détournés par les personnes morales et physiques condamnées pour corruption. Elle sera sous tutelle des deux ministères de la justice et des finances.

Investissement 

Le nouveau mécanisme permettant la dynamisation des investissements en l’occurrence la plateforme numérique a aussi fait l’objet d’un exposé. A ce titre, le Président de la République a précisé que l’objectif numéro 1 et de garantir une plus grande transparence par le biais de cette plateforme. Pour le Président, cet outil doit aussi jouer un rôle dans le recensement du foncier industriel et permettre sa distribution aux investisseurs qui le mérite.