L'Algérie Aujourd'hui
Brèves

Constantine : le CRSP, un centre de recherche pour booster l’industrie du médicament

Premier du genre à l’échelle nationale, le Centre de recherche en sciences pharmaceutiques (CRSP) de Constantine œuvre à renforcer les potentialités de la recherche dans les différents aspects du médicament et des produits pharmaceutiques, indique-t-on auprès de responsables de ce centre.  Opérationnel depuis une année, le CRSP, implanté dans la circonscription administrative Ali Mendjeli, a réalisé plusieurs études de bio équivalence de médicaments générique, élaboré un système de veille sur le Covid-19 et a obtenu son premier brevet auprès de l’INAPI couronnant les efforts de la jeune équipe de chercheurs. « Le CRPS dispose de son propre programme de recherche et œuvre en tant que

prestataire de service à répondre aux sollicitations des laboratoires de production de médicaments et veille également à se forger une expertise au service de l’industrie pharmaceutique », a précisé le directeur du CRPS, Pr Abdelhamid Djekoune. Il a dans ce sens ajouté que l’objectif étant de « relever les défis imposés par les besoins de la santé publique et du développement de l’industrie pharmaceutique en Algérie ».

1er brevet, 1er pas sur la voie du développement de la recherche

Le CRPS a obtenu en 2021 son premier brevet sur l’optimisation d’une molécule utilisée dans la fertilité des femmes, délivré par l’Institut national algérien de la propriété industrielle (INAPI). « C’est un pas encourageant qui protège non seulement des données scientifiques et techniques mais encourage surtout les chercheurs du Centre à aller de l’avant », affirme le directeur de cet établissement scientifique. Dans la même année, plusieurs thèmes ont fait l’objet d’études au CRPS dans le cadre de sa principale mission, le développement de la recherche scientifique pharmaceutique. Ainsi, les chercheurs du CRPS ont élaboré une étude socio-économique sur l’exploitation des pâtes des poules dans la fabrication de la gélatine, sa valorisation et son exportation au profit d’un laboratoire d’industrie pharmaceutique, et ont réalisé une étude de bio équivalence des médicaments génériques pour un autre laboratoire et une autre étude sur l’action de médicament face à une cible cellulaire en utilisant l’intelligence artificielle, souligne-t-on. Le CRPS a également mis en place un système de veille sur le Covid-19 et ses différents variants. « Un travail de recherche sur la riposte immunitaire chez les patients algériens atteints du Covid-19 a été effectué par les chercheurs du Centre à travers les structures de santé en rapport avec la lutte contre ce virus et des informations ont été recueillies sur le coronavirus, son nouveau variant Omicron, et l’évolution de la pandémie dans le monde pour appuyer le travail de la communauté scientifique « , a encore détaillé Pr Djekoune.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez refuser si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus