L'Algérie Aujourd'hui
Sports

Côte d’Ivoire – Algérie :Gagner, Gagner, Gagner

/Avec un seul point au compteur, au terme des deux premières journées les  » Verts  » n’auront plus droit à l’erreur, s’ils ne veulent pas quitter la compétition précocement, et delà, échouer à poursuivre la défense de leur titre décroché en 2019 en terres égyptiennes.

La victoire est donc obligatoire pour les joueurs du sélectionneur national Djamel Belmadi, qui doit chercher les solutions de quoi permettre aux champions d’Afrique de retrouver leur football, et surtout leur efficacité offensive, qui leur fuit depuis le début de la compétition. Accrochée d’entrée par la Sierra-Leone d’entrée (0-0), puis battue par la Guinée équatoriale (0-1), deux équipes classées en dessous du Top 100 du classement de la Fifa, la sélection nationale sera cette fois-ci face au leader du groupe et l’un des favoris de la compétition.

Chasser la guigne et marquer

Pour essayer de booster un groupe en proie au doute, Belmadi a beaucoup parlé à ses joueurs, une manière de les remobiliser en vue de ce match capital face aux Ivoiriens. Il a été également question d’un travail intense sur le plan offensif, puisque l’équipe nationale s’est montrée impuissante dans ce secteur. Le constat est inquiétant d’autant que c’est la première fois que l’équipe nationale échoue à marquer au moins un but en deux matchs de suite, depuis l’arrivée de Belmadi en août 2018.

Zaha et Baïly (CI), Benlamri et Ounas (ALG) ;  forfaits

Sur le plan de l’effectif, le coach Belmadi va devoir compter de nouveau sur les services du défenseur central Abdelkader Bedrane, remis d’une légère blessure au genou, qui l’a privé du match face à la Guinée équatoriale. Le milieu défensif Ramiz Zerrouki sera également à la disposition de Belmadi, lui qui a raté les deux premiers rendez-vous de cette CAN-2021, en raison d’une blessure au talon et d’une infection à la Covid-19.  En revanche, le défenseur central Djamel Benlamri, victime d’une élongation musculaire, ainsi que le milieu offensif Adam Ounas, en phase de reprise, sont forfaits. Côté ivoirien, les joueurs du sélectionneur français Patrice Beaumelle, vont aborder cette rencontre avec l’intention d’éviter la défaite, puisque un seul point leur suffit pour valider leur billet au prochain tour. Les  » Eléphants  » seront amoindris par l’absence du défenseur Eric Bailly et de l’attaquant Wilfried Zaha, blessés. Ce 23e duel entre les deux sélections, toutes compétitions confondues, sera dirigé par le Sud-africain Victor Miguel de Freitas Gomes, assisté de son compatriote Thusu Granville, et Souru Phatsoane du Lesotho, alors que le quatrième arbitre est le Burundais Pacifique Ndabihawenimana.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez refuser si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus