Crimes de guerre à Ghaza : Echec d’une proposition sioniste d’annuler le budget de la commission d’enquête

0
9

L’entité sioniste a subi une défaite à l’Assemblée générale des Nations unies, après l’échec de sa proposition d’annuler l’approbation du budget de la commission d’enquête sur les crimes de guerre mise en place par le Conseil des droits de l’homme après l’agression de 11 jours contre Ghaza en mai 2021, ont rapporté des médias palestiniens. Selon l’agence palestinienne de presse, WAFA, la puissance occupante avait soumis une proposition d’annuler l’approbation du budget à la résolution de la Cinquième Commission chargée des questions administratives et budgétaires à l’Assemblée générale, qui avait recommandé l’adoption du budget proposé pour la commission d’enquête.

125 pays ont voté contre la proposition israélienne, menés par le Groupe des 77, la Chine et le Groupe arabe, contre huit voix, dont celles d’Israël et des Etats-Unis, selon WAFA. Ainsi, Israël a subi une nouvelle défaite qui se joint à de nombreuses autres lors de l’actuelle session de l’Assemblée générale de l’ONU. Le représentant de la Palestine auprès des Nations unies, Riyadh Mansour, a loué la position de tous les pays « qui se sont tenus aux côtés du droit contre l’arrogance israélienne », a ajouté l’agence de presse. L’ambassadeur a salué l’Assemblée générale d’avoir approuvé tous les budgets de plusieurs programmes liés à la question palestinienne, y compris la demande du secrétaire général d’une augmentation spécifique du budget de l’Office de secours et de travaux des Nations unies pour les réfugiés de Palestine (UNRWA).

Plusieurs Palestiniens arrêtés en Cisjordanie

Plusieurs Palestiniens ont été arrêtés vendredi par les forces d’occupation sionistes dans différentes villes de Cisjordanie et à Al-Qods occupées, ont rapporté des médias locaux. Selon l’agence palestinienne de presse, WAFA, citant des sources locales, trois agriculteurs ont été arrêtés à Areha alors qu’ils travaillaient leurs terres dans la vallée du Jourdain, près de la frontière palestino-jordanienne. Au nord de cette ville, un garçon de 16 ans, Tariq Mahmoud Abdullah, et deux frères, Hamdallah et Bashar Adnan Abu Zubaydah, âgés de 18 et 30 ans, ont également été arrêtés.