Dalila Dalléas Bouzar traverse Paris pieds nus pour dénoncer le génocide en Palestine

0
479
Commande Télérama **** Paris, le 16 mars 2024. Gaza/Israël : performance "Le sang des innocents" de l'artiste Dalila Dalleas Bouzar, entre bastille et République.

L’artiste franco-algérienne Dalila Dalléas Bouzar a traversé Paris les pieds nus et ensanglantés, samedi 16 mars. Cette performance dénonce les actes criminels commis par l’occupant israélien en Palestine. De la place de la Bastille à la place de la République, les pieds nus, ensanglantés, l’artiste explique que sa performance vise à « dénoncer le massacre d’innocents, ces dizaines de milliers de femmes, d’enfants, d’hommes qui meurent dans le conflit israélo-palestinien ». Dalila Dalléas Bouzar confie qu’elle a repris une performance réalisée il y a vingt ans contre les atrocités de la guerre civile au Guatemala.