Décision de la CIJ concernant Gaza: L’Afrique du Sud salue une « victoire décisive »

0
1343
Afrique du Sud
Ambassador of the Republic of South Africa to the Netherlands Vusimuzi Madonsela, right, and Minister of Justice and Correctional Services of South Africa Ronald Lamola, center, during the opening of the hearings at the International Court of Justice in The Hague, Netherlands, Thursday, Jan. 11, 2024. The United Nations' top court opens hearings Thursday into South Africa's allegation that Israel's war with Hamas amounts to genocide against Palestinians, a claim that Israel strongly denies. (AP Photo/Patrick Post)

L’Afrique du Sud a salué, ce vendredi, la décision de la Cour internationale de justice, CIJ, qu’elle a qualifiée d’une « victoire décisive pour l’Etat de droit international et une étape importante dans la quête de justice pour le peuple palestinien ».

Réagissant à la décision de la CIJ, à l’issue de l’audience tenue à La Haye, consacrée à la plainte déposée par Pretoria contre l’entité sioniste l’accusant de génocide dans la bande de Gaza, le ministère sud-africain des Affaires étrangères a estimé, dans son communiqué, que la Cour a déterminé que les actions de l’entité sioniste à Ghaza « sont plausiblement génocidaires » et « a indiqué des mesures provisoires sur cette base », la remerciant « pour sa décision rapide ».

La CIJ a ordonné à l’entité sioniste, vendredi, de garantir en urgence, l’acheminement des aides humanitaires sans obstacles au profit des habitants de Ghaza, de sanctionner les responsables sionistes incitant à des actes de génocide et de cesser de cibler des civils et des infrastructures de base.

Le 29 décembre dernier, l’Afrique du Sud a intenté auprès de la CIJ un procès contre l’entité sioniste pour crimes génocidaires à Ghaza.

Le nombre de Palestiniens tombés en martyrs dans les attaques sionistes dans la bande de Ghaza a atteint 25.900 depuis le début de l’agression sioniste le 7 octobre, selon un dernier bilan provisoire donné jeudi par l’agence de presse palestinienne (Wafa)