Des élus belges touchés par le Marocgate

0
676

Le Maroc est cité dans un scandale de grande ampleur en Belgique. La télévision publique belge RTBF a fait état de relations douteuses entre les autorités marocaines et des élus belges. Plusieurs parlementaires belges se font les relais de la propagande marocaine concernant le Sahara occidental. Néanmoins, ce travail de fond ne se fait pas sans contrepartie.

La députée belge Latifa Aït Baala produit des films documentaires sur l’histoire du Sahara occidental et sur le Front Polisario. Selon la RTBF, l’association Freemedia que dirige la députée a reçu un financement de 165 000 dirhams, soit 15 000€, des autorités marocaines.

Hugues Bayet, un député fédéral belge et ex-eurodéputé, est cité lui dans l’affaire dite du Qatargate qu’il conviendrait d’appeler également Marocgate, vu le degré d’implication de la partie marocaine dans ce dossier.

Ce dernier est aussi très actif sur le dossier du Sahara occidental. En 2022, il a lancé le Cobesa (comité belge de soutien au plan marocain d’autonomie du Sahara). Selon la RTBF,
l’ambassade du Maroc en Belgique a parrainé la création de ce comité et le reconnaît sans gêne, niant toutefois être à l’origine de l’initiative.