L'Algérie Aujourd'hui
Dernières infos

Déstockage de 15.000 tonnes et importation de 30.000 tonnes : 2 mesures pour réguler les prix de la pomme de terre

/Dans le but de couvrir les besoins du marché et de contrôler les prix, l’Office national interprofessionnel des légumes et des viandes (Onilev) a lancé la première opération d’approvisionnement du marché avec 15.000 tonnes de pommes de terre destinées à la consommation.

………………………………….

L’opération se fera par l’approvisionnement de 38 points de vente répartis sur 24 wilayas, dont 7 points de vente dans la capitale. Elle concernera également les wilayas de Tipasa, Aïn Defla, Médéa, Tizi Ouzou, Oran, Tiaret, Tlemcen, Béjaïa, Relizane, Tissemsilt, Sidi Bel-Abbès, Mascara, Blida, Constantine, Annaba, Guelma, Khenchela, El Tarf, Bordj Bou Arréridj, M’sila, Sétif, Bouira et Chlef. Menée en coordination avec les commerçants impliqués dans le système «Syrpalac», cette opération permettra d’acheminer les stocks de pommes de terre vers le consommateur au prix de 60 dinars le kilogramme. Le but de cette démarche est d’assurer un équilibre du marché en cette période creuse, et ce jusqu’à la date de récolte de la pomme de terre en avril prochain dans les wilayas côtières telles que Mostaganem, Tlemcen, Skikda et Boumerdès. Il est nécessaire de rappeler que le prix du kilogramme de pomme de terre a atteint les 150 dinars, une situation qui a poussé les responsables des secteurs concernés à ouvrir à nouveau ce dossier pour tenter de trouver des solutions surtout que le ramadan approche à grands pas, un mois lors duquel la demande augmente sensiblement.

Un programme d’importation qui peut atteindre 100.000 tonnes

Par ailleurs, un programme « exceptionnel » d’importation de 100.000 tonnes de pomme de terre par lots, dans le but de faire baisser les prix qui augmentent depuis des semaines, a été élaboré par le ministère du Commerce, en coordination avec le ministère de l’Agriculture. Proposé par le comité conjoint entre les secteurs du commerce et de l’agriculture, ce programme a été créé pour examiner les solutions à même de réguler le marché dans le domaine de la pomme de terre, il comprend l’importation d’un premier lot estimé à 30.000 tonnes, qui sera suivi d’autres lots, portant la quantité totale à 100.000 tonnes, « au cas où les prix continueraient à augmenter », a révélé Ahmed Mokrani. Le directeur de l’organisation des marchés et des activités commerciales au ministère du Commerce a ajouté :  » L’entreprise publique algérienne de réfrigération Frigomedit a été chargée de prendre les mesures nécessaires pour concrétiser l’opération d’importation du premier lot estimé à 30.000 tonnes de pomme de terre. Les lots restants dépendent de la réaction du marché à cette initiative, à travers la baisse des prix de ce produit à des niveaux raisonnables », a-t-il dit pour conclure.

F. C.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez refuser si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus