Deux nouveaux projets seront lancés aujourd’hui et demain : Le programme de 3000 MW solaire avance à grands pas

0
6365

Par Abdellah B.

Le programme de réalisation des 3000 MW solaires avance à un rythme soutenu depuis le lancement du premier lot en mars dernier. Deux nouveaux projets seront lancés à partir d’aujourd’hui à l’occasion de la visite du ministre de l’énergie et des mines, Mohamed Arkab, dans les wilayas de Biskra et Ouled Djellal.

Il s’agit donc de deux projets de réalisation de 280 MW solaire dont les travaux ont été confiés au consortium chinois CWE-HXCC-YREC pour un montant de 24 milliards de dinars, soit près de 180 millions de dollars.

En fait, selon le communiqué du ministère, Mohamed Arkab procédera aujourd’hui et demain à «la pose de la première pierre des deux projets de réalisation de deux centrales solaires photovoltaïques dans les wilayas de Ouled Djellal et Biskra». En effet, il s’agit du premier projet de réalisation d’une centrale solaire photovoltaïque de 80 MW dans la wilaya d’Ouled Djellal d’une valeur de 7,4 milliards de dinars, et le deuxième projet est celui de la réalisation d’une centrale de 200 MW solaire dans la wilaya de Biskra pour une valeur de 16 milliards de dinars.

Il s’agit du troisième projet chinois dans le cadre de ce programme en raflant plus de la moitié des contrats de réalisation des deux appels d’offres lancés par la compagnie publique Sonelgaz chargée du développement du secteur de l’énergie solaire pour une première étape dans la concrétisation du programme de l’hydrogène vert. En fait, la réception des 19 lots concernés par ce programme devrait avoir lieu en 2026, et ce, avant d’entamer une nouvelle étape dans la concrétisation du programme des 15 GW qui s’étalera jusqu’en 2030. Un programme pour lequel l’Algérie consacre une enveloppe financière de plus de 22 milliards d’euros. Outre la production des énergies solaires, dont le chantier a été ouvert le mois de mars dernier, le pays se lance dans une nouvelle bataille, celle de l’hydrogène bleu et vert.

Des projets pilotes sont en réalisation et d’autres devront être lancés durant l’exercice en cours pour préparer le terrain à la concrétisation d’un ambitieux programme pour la production de 40 TWh d’ici à 2040 d’hydrogène vert, avec en premier lieu la réalisation de projets dans la production de l’hydrogène bleu en 2035.

Pour accompagner cette démarche, le groupe Sonelgaz se lance dans une nouvelle démarche portant sur la modernisation de son réseau de transport visant à intégrer la production des énergies solaires dans le réseau national pour une meilleure desserte de la population locale d’une part et de l’autre se diriger vers les marchés extérieurs, l’Europe et l’Afrique en particulier.

A.B.