Disponibilité des produits de large consommation: Les nouvelles mesures de Tebboune

0
8101
Conseil des ministres

Le président de la république, Abdelmadjid Tebboune, qui a présidé, ce mardi, le premier  conseil des ministres de la rentrée sociale, a pris une série de nouvelles mesures de nature à garantir une disponibilité en permanence des produits de large consommation.

Selon le communiqué du conseil des ministres, le président a ordonné au ministre de l’Agriculture de prendre des mesures dissuasives strictes pour assainir le secteur de l’agriculture.

Tebboune a également décidé la poursuite de la subvention des prix d’un certain nombre de produits de base importés, et, au même temps, l’interdiction de toute importation de légumineuses en dehors de l’Office National Professionnel des Céréales, avec une détermination précise des étapes de la tarification des produits.

Le président a aussi pris la décision de permettre l’importation exclusive de viandes fraîches rouges et blanches pour répondre aux besoins nationaux de ce produit et contribuer à la baisse de ses prix.

Tebboune a instruit d’encourager les investissements privés dans le domaine des chambres froides pour maintenir l’équilibre du marché tout au long de l’année.

Il a également ordonné au gouvernement de prendre la responsabilité d’acheter les produits agricoles auprès des producteurs pour les protéger de la détérioration, dans le cadre de la création d’un Office national des produits agricoles et de les stocker dans des chambres froides.

Il a ensuite instruit de préserver le stock national stratégique de produits agricoles et alimentaires et de préparer une politique de communication claire pour informer les citoyens périodiquement et continuellement sur la disponibilité de divers produits de large consommation, afin de bannir les termes de pénurie et de spéculation, qui visent à créer de la confusion sur le marché national.

Tout en permettant l’entrée de marques internationales, le président a instruit d’impliquer les walis en tant que responsables du secteur économique, pour faire la distinction entre les stocks au sein de la chaîne de production et le stockage à des fins spéculatives.

Autre décision importante, le président a appelé à déterminer la consommation quotidienne de produits en créant des laboratoires qui fournissent des statistiques réalistes précises et périodiquement mises à jour.