Distribution de logements, lancement de projets : Belaribi appelle à accélérer la cadence

0
485
Pôle urbain de Sidi Abdellah : Distribution de 40.000 logements début 2024

En vue d’évaluer le déroulement des projets durant le premier trimestre de l’année 2023 et fixer le calendrier de distribution et de lancement des projets de logements relatifs au 5 juillet prochain, le ministre de l’Habitat, de l’Urbanisme et de la Ville, Mohamed Tarek Belaribi, a tenu avant-hier soir une réunion avec des responsables du secteur, rapporte un communiqué du ministère.

Cette réunion a permis d’examiner le programme tracé pour sept wilayas, il s’agit des villes de Skikda, Béjaïa, Tipaza, Tébessa, Guelma, Constantine et Blida.

Profitant de cette occasion, le premier responsable du secteur a donné des instructions tout en fixant les perspectives et objectifs à atteindre. M. Belaribi a insisté sur la nécessité de finaliser les programmes dont le taux de réalisation est de plus de 60%, afin de programmer leur distribution à l’occasion du 5 juillet prochain et de relancer les projets à l’arrêt avant fin mai, avec l’élaboration de rapports détaillés sur les projets pour les soumettre au directeur général de l’habitat.

Ce n’est pas tout, le ministre a insisté sur le suivi de la réalisation des programmes non encore lancés, avant le 30 juin au maximum, suivant un calendrier mensuel et la maîtrise des délais d’études, outre la réalisation des projets sur la base de cahiers des charges qui fixent ces délais.

Le ministre a également ordonné «d’établir minutieusement les listes de logements ruraux, en coordination avec les autorités locales, afin d’éviter tout retard dans l’établissement des décisions d’octroi des aides par la Banque nationale de l’habitat, et de retirer toutes les aides attribuées mais non distribuées par les communes pour les réaffecter à d’autres wilayas ayant enregistré des progrès notables dans la concrétisation de cette formule de logement», peut-on également lire dans ce document.

Pour finir, M. Belaribi a aussi appelé les cadres du secteur à «la nécessaire coordination entre les différents directeurs locaux pour maîtriser le rythme de réalisation des projets de logements des différentes formules et à l’impératif respect des délais de réalisation des projets, d’autant que l’Etat a fourni et alloué tous les moyens financiers pour améliorer les conditions de vie des citoyens».

A.C.