Djamel Ould Abbes condamné à une lourde peine de prison

0
3981
Djamel Ould Abbes condamné à une lourde peine de prison

L’ancien ministre de la Solidarité, Djamel Ould Abbes, a été condamné ce dimanche par la cour de justice d’Alger, à une peine de 04 ans de prison ferme assortie de d’une amende de 04 millions de dinars.

La justice a également ordonné la saisie de l’ensemble des biens de l’ancien patron du FLN.

Djamel Ould Abbes est poursuivi par la justice pour le détournement d’une importante somme issue d’un fonds d’aide aux victimes du terrorisme.

Le dossier d’accusation fait référence à des actes de « dilapidation de deniers publics », « d’abus de fonction », de « blanchiment d’argent » et de « défaut de déclaration de biens ».

Détournement d’intérêts bancaires

Parmi les dossiers les plus importants présentés dans le cadre de cette affaire, figure le détournement d’intérêts bancaires d’un montant de 45.000 USD issus d’aides financières octroyées par le Koweït et l’Arabie saoudite en 2000 pour la construction de logements au profit des victimes de la décennie noire, par leur transfert à partir du compte du ministère de la Solidarité vers le compte d’une association médicale dont il était le président.

Pour rappel, Djamel Ould Abbes a été condamné le 10 août dernier, par le tribunal de première instance de Sidi M’hamed à Alger, à une peine de 03 ans de prison ferme et une amende d’un million de dinars

Le tribunal a également condamné Ould Abbes à verser deux millions DA d’indemnités aux deux parties civiles (le ministère de la Solidarité et le Trésor public).

O.K.