Du nouveau dans le dossier NATURGY

0
5899
Sonatrach-Naturgy

L’Algérie va annuler ses livraisons de gaz à Naturgy si les actions de la société espagnole sont vendues à une autre société, a déclaré à Reuters une source proche du dossier.

La source n’a pas nommé la société qui pourrait acheter les actions Naturgy, mais TAQA d’Abu Dhabi a déclaré le mois dernier qu’il était en pourparlers avec les trois principaux actionnaires de Naturgy qui pourraient conduire à une éventuelle offre publique d’achat complète sur la plus grande entreprise de gaz naturel d’Espagne.

Il est à rappeler que l’Algérie est le premier exportateur de gaz vers l’Espagne avec laquelle l’Algérie est en renégociations des prix ayant fait l’objet de contrats signés il y a plus de 20 ans avec une validité jusqu’en 2032, mais avec des clauses prévoyant un  bilan d’étape qui inclut une renégociation des prix tous les trois ans.

A préciser également que le groupe Sonatrach détient 4,1% des parts du groupe énergétique espagnol, Natutgy, et il est actionnaire majoritaire, avec 51% des parts, gazoduc Medgaz, depuis mai 2020, suite à l’acquisition des parts de l’autre compagnie espagnole, Cepsa.

Le gazoduc Medgaz, est-il de rappeler, est long de 210 km reliant la ville de Beni-Saf à Almeria, dans le sud de l’Espagne.