Elections du 27 novembre : Charfi fait le point

0
7
Charfi ANIE

/Le président de l’Autorité nationale indépendante des élections (ANIE), Mohamed Charfi, a fait le point et livré des chiffres sur la campagne électorale. À ce titre, et hormis les données du corps électoral, M. Charfi a donné des statistiques au sujet du traitement des formulaires, des listes de candidatures et des candidats, ainsi que les documents électoraux, les bureaux et centres de vote fixes ou itinérants, et enfin des détails sur les recours en justice. 

Lors d’une conférence de presse tenue hier à Alger, M. Charfi a rappelé que  le corps électoral inscrit à l’occasion des élections locales du 27 novembre s’élève à 23.717.479 électeurs dont 669.902 nouveaux. 22.306 dossiers de candidature aux Assemblées populaires communales (APC) et 1046 dossiers de candidature aux Assemblées populaires de wilayas (APW) ont été retirés.

Plus de 9 millions de formulaires perdus

En relevant que 429 dossiers de candidatures ont été déposés, pour  les APW, dont 79,15% par les partis, et 20,60% des listes indépendantes, le président de l’ANIE a déploré que 37% seulement de fiches de souscriptions ont été déposées. Soit, près de 9 millions de fiches perdues, en commentant : «Croyez-moi, ça coûte de l’argent, on aurait pu investir ça autrement au profit des électeurs».  Aussi, le nombre de fiches de souscriptions déposées aux APC n’est que de l’ordre de 1.1643 soit, 47% seulement du nombre des fiches retirées, en s’interrogeant sur le sort des documents non déposés.

3 alliances électorales 

S’agissant des alliances électorales, il a fait état de trois expériences, la première alliance entre les partis El Karama et El Bina, à l’APC d’Al Allia, wilaya de Touggourt, mais, a été rejetée,  et la deuxième alliance entre  les partis, El Bina, El Wifak et le MSP, à l’APC de Kouba, wilaya d’Alger et qui a été acceptée. Une troisième alliance entre les listes indépendantes a été aussi nouée, a-t-il indiqué en outre avant de souligner l’importance de ces expériences qui témoignent de «la cohésion des programmes,  la baisse des scissions des  partis et facilitent aux électeurs le choix entre ces mêmes programmes». De ce qui précède, le président de l’ANIE a révélé que la moyenne de répartition des candidats à ces élections était de l’ordre de 4 candidats pour 1 siège au niveau des APC et de 1 candidat pour 8 sièges aux APW.

  1. R.

Des conseils pour gérer les 6 communes sans candidats

Le président de l’Autorité nationale indépendante des élections (ANIE), Mohamed Charfi, a confirmé que les élections locales pour le renouvellement des assemblées n’auront pas lieu dans 6 communes, faute de candidatures. Il révélera que des conseils seront nommés pour la gestion des affaires de ces communes. Le président de l’ANIE a, en effet, indiqué lors d’une conférence de presse hier à Alger que les élections n’auront pas lieu «dans 6 APC, où il n’y a pas eu de candidatures», avant d’estimer que : «Chacun est libre, on ne peut pas obliger les gens à se porter candidat. On ne les oblige même pas à voter».  Le président de l’ANIE a notamment indiqué qu’«une commune sans candidats est une chose tout à fait normale», avant d’ajouter que «c’est ça la démocratie». Et d’enchaîner : «La démocratie est le respect des différences qu’il y a entre nous».  Selon Charfi, si des élections n’auront pas lieu, cela ne pose aucun problème selon la loi électorale. «Cette situation ne nuit nullement à la crédibilité des élections et ne pose pas de problème en termes de loi électorale», a ajouté M. Charfi, en précisant que pour pallier le problème des communes sans P/APC élu, un conseil va être désigné par la tutelle, et qui aura pour tâche de gérer les affaires de la commune. Cela étant, le président de l’ANIE n’a pas donné de plus amples détails au sujet des communes qui ont enregistré le défaut de candidature, ni sur la manière avec lequel ce conseil va être désigné et encore moins au sujet de sa composante.

A. R.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici