L'Algérie Aujourd'hui
A la Une Dernières infos

Elections locales: La bataille des alliances commence

/Les premiers résultats des élections locales ont commencé à tomber quelques heures après la fermeture des bureaux de vote.

ont remporté des sièges sont connus tandis que dans d’autres, rien n’est encore fait. Les prochains jours seront déterminants puisque plusieurs partis ont terminé avec le même nombre de sièges. Les alliances auront donc leur mot à dire dans la désignation des futurs maires.

A Hydra, El Moustakbal et le FLN ont fini avec le même nombre de sièges

Parmi les communes où plusieurs partis ont terminé avec le même nombre de sièges, nous pouvons citer Hydra. Le Front El Moustakbal et le Front de libération nationale ont eu 6 sièges chacun. Ils ont été suivis par le RND, 4 sièges, alors que le FFS en a pris 3. Pour l’instant, le nom du futur maire n’est pas connu. Alors que des alliances entre les partis seront faites, ce n’est donc qu’au cours de cette semaine que le nom de l’élu sera dévoilé.

Kouba et Ouled Fayet : El Moustakbal rafle la mise

Dans d’autres communes, plusieurs partis se sont détachés de leurs concurrents. C’est le cas par exemple à Ouled Fayet et Kouba. A Ouled Fayet, le Front El Moustakbal a pris 11 sièges tandis que Chabab Ouled Fayet, formés par des candidats indépendants, est arrivé juste derrière terminant avec 8 sièges. A Kouba, le Front El Moustakbal a terminé largement devant prenant 21 sièges. L’alliance entre le Mouvement Al Binaa, le MSP et El Wifak leur a permis de prendre 12 sièges.

Rouïba : 3 partis terminent avec 6 sièges

Du côté est de la capitale, à Rouiba pour être plus précis, trois partis ont terminé avec le même nombre de sièges, 6. Il s’agit du RND, le Front El Moustakbal et le FLN. Ils ont été suivis par le MNL, 3 sièges, et le FFS qui en a pris deux. Tout comme à Hydra, l’identité du futur maire n’est pas encore connue et les alliances auront leur mot à dire. Les jeux de coulisses battront leur plein dans les jours à venir et ce n’est qu’après que le verdict final tombera.

Staoueli : le Front de la justice et du développement prend le contrôle

A l’ouest de la capitale, plus exactement à Staoueli, c’est le Front de la justice et du développement qui a pris le contrôle de cette commune en décrochant 8 sièges. Le RND arrive juste derrière avec deux de moins tandisqu’Al Binaa a complété le podium avec 3 sièges. Enfin, le FLN en a décroché 2 comme nous avons pu l’apprendre.

El Mouradia : les indépendants gagnent

A El Mouradia, c’est les indépendants qui ont eu le dernier mot. En effet, le parti Saâda a fini à la première place grâce aux 9 sièges pris tandis que le Front El Moustakbal est venu, encore une fois en seconde position avec 5 sieges, soit le même nombre que le FLN.

Bab Ezzouar : le RND et le FLN ex aequo

Du côté de Bab Ezzouar, le suspense demeure entier car deux partis ont fini à la première place avec le même nombre de sièges. Il s’agit du RND et du FLN. Les deux ont pris 5 sièges. Derrière eux, on trouve le Front El Moustakbal avec 4 sièges mais aussi El Wifak avec le même nombre de sièges tandis qu’Al Binaa et le FFS en ont en décroché respectivement trois et deux. Comme dans plusieurs communes, les alliances seront déterminantes et ce n’est qu’une fois qu’elles seront faites que le nom de celui qui sortira vainqueur de cette bataille sera révélé.

Alger-Centre : le FFS perd la bataille

A Alger-Centre, comme à El Mouradia, c’est les indépendants qui ont fini à la première place. Représentés par le parti la Perle d’Alger, ils ont pris 15 sièges alors que le FFS s’est contenté de sept. Il faut dire qu’une polémique a eu lieu la veille des élections après que le Front des forces socialistes eut dénoncé des dépassements.

 F. C.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez refuser si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus