Enseignement supérieur : Élaboration d’un agenda de développement technologique pour 2030

0
53
Les énergies renouvelables au centre des préoccupations de Baddari

A l’occasion de l’ouverture d’un symposium national sur les institutions publiques à caractère scientifique et technologique au siège du ministère, Kamel Baddari, ministre de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique, a saisi cette opportunité pour
annoncer l’élaboration en cours d’un agenda stratégique de recherche scientifique et de
développement technologique, qui s’étendra jusqu’en 2030 et dont la version finale sera prête en mars.

Le premier responsable de ce secteur a enchaîné en assurant que « les chercheurs des différents centres de recherche scientifique et de développement technologique seront mobilisés pour l’élaboration de cette stratégie, qui s’appuie sur 6 priorités axées sur la réponse aux exigences de la société et aux défis auxquels est confrontée la nouvelle Algérie ». M. Baddari a révélé que « cette stratégie devrait se concentrer sur la mobilisation de la recherche scientifique pour relever les défis sociétaux, développer les technologies de pointe et les lier à l’innovation industrielle, mais aussi développer les infrastructures numériques, et continuer à développer la complémentarité entre l’éducation, l’innovation et le transfert de technologie, en plus de renforcer la visibilité de la recherche scientifique algérienne ».

Le ministre a fait part de la nécessité pour les centres de recherche scientifique de passer de la phase de recherche et développement à la phase de fabrication et de commercialisation pour assurer le transfert de technologies vers le marché, en créant des unités de production et de commercialisation en plus des unités de recherche. Pour conclure, Baddari a assuré que « l’Algérie nouvelle a fait de la recherche scientifique un pilier essentiel pour parvenir à la prospérité de la société ».

A. C.